Categories

Edito : « Les héritiers »

1 août 2019, par René Merle

Il fut un temps, paraît-il, où les opinions se transmettaient familialement, comme en témoignaient, jusqu'à une époque récente, les fidélités politiques locales et régionales. Ces temps sont révolus.
Grands-parents et parents à gauche toute, français moyens, militants politiques et syndicalistes en espérance d'un monde meilleur, et leurs enfants ou petits enfants, fruits de la méritocratie républicaine, engagés par le jeu des sélections scolaires dans les hauts secteurs du commerce et de la finance...
Par enfant interposé, on passe, tout modeste citoyen lambda que l'on est, dans le camp des Puissants, où, à défaut de participer de la fortune et du pouvoir, l'on a au moins le sentiment d'être, enfin, là où il convient d'être, là où l'on ne proteste plus. Vive le Marché ! Vive l'initiative individuelle ! Vivent les Winners ! Et Vive la République en marche !
Héritiers qui ne sont en rien héritiers de ce qui vous a motivé si longtemps, et qu'ils jugent gentiment ringard. Héritiers qui n'héritent de rien du tout, mais qui ébranlent en vous les certitudes de ce qui aurait dû être leur héritage.


Articles récents

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 700