Categories

Accueil > France contemporaine > France contemporaine politique > Macronisme > Le Président nous a compris

Le Président nous a compris

vendredi 22 novembre 2019, par René Merle

Un Président « toque manètes » (comme on disait chez moi), soit un président qui n’arrête pas de serrer les mains

Ces derniers jours, pourquoi ai-je pensé à la citation si souvent proposée de Balzac, tirée de sa nouvelle satanique de 1831, L’Elixir de longue vie :
« Voilà comment nous sommes souvent trompés dans nos adorations. L’homme supérieur se moque de ceux qui le complimentent, et complimente quelquefois ceux dont il se moque au fond du cœur » ?
Sans doute parce que j’ai trop vu les cercle extatique de nos députées et députés LaRem autour du présidentiel sourire carnassier, sans doute parce que j’ai mal supporté d’entendre le dit Président complimenter les Gilets jaunes pour la fraternité des Ronds Points…
De quoi faire monter la tension.
Mais il y aurait bien d’autres motifs encore dans ce registre : notre Président qui pleure devant Les Misérables et découvre les cités, notre Président qui s’en va haranguer les licenciés d’Amiens, notre Président dont la parole devait être rare et qui n’en finit pas de nous prolonger le Grand Débat…
Montrer qu’on a changé, gagner du temps, compatir et n’en penser pas moins… Ah, il nous faudrait un Molière, et nous n’avons que les éditorialistes TV.

2 Messages

  • Le Président nous a compris Le 22 novembre à 21:09, par DUBOIS Jean Michel

    Le colporteur du « Talon de fer », le Zarathoustra guidant son peuple (à coup de LBD et gardes à vue), aurait-il suivi une formation ?
    Car ici - à Amiens - sauf erreur (je n’ai pas le cœur à écouter ce paltoquet), nulle réplique méprisante ; une royale écoute.
    Avec le « Macron nouveau » je positive : « Croire, Obéir, Consommer ».
    N B : il me vient, de plus en plus, face à cette lamentable farce, l’envie de rejoindre les forêts.

    Répondre à ce message

  • Le Président nous a compris Le 22 novembre à 21:30, par Salmeron

    Éditorialistes ?
    Les Chiens de garde, experts en tout, surtout pour cajoler et porter la parole de Jupiter, se déchainent comme rarement.
    Peyrefitte ne vient plus donner des leçons de JT à Zitrone, mais eux , se les appliquent de façon qui commence à se voir.
    Ils s’en moquent, car bien payés et en position dominante.
    C’est effarant, frustrant, et surtout générateur de soumission pour les crédules ou non concernés..
    On passe de propos acerbes, avec des intervenants, surtout pas bien filmés, sauf Macron bien sûr, à des selfies de la Foule...ou à des propos de "djeunes" simulés.
    Où sommes nous ?
    Dominés coté com, comme jamais.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article