Categories

Accueil > France contemporaine > Classes sociales et Mouvements sociaux contemporains > "Situation pré insurrectionnelle" ?

"Situation pré insurrectionnelle" ?

vendredi 29 novembre 2019, par René Merle

Le ras de marée, et la provocation, qui arrivent

Il y a aujourd’hui dans une partie de la jeunesse une sorte de désespérance sociale, qui oscille entre le désir de s’en aller vers de nouveaux horizons (Australie, Québec, USA sont à la mode) et le désir de tout faire péter. L’horizon est bouché, et ce n’est pas le désastre écologique à venir qui l’éclairera.
Je ne sais ce qu’il en adviendra. Mais en tout cas l’explosion de ce baril de poudre irait bien au-delà de la protestation syndicale.

Street Art, Banksy

Mais puisque protestation syndicale il y a, quelques mots sur ce que la journée du 5 décembre va initier.
Alors que l’opinion semble soutenir majoritairement le mouvement, il est à craindre que, dans son désarroi et sa volonté de maintenir mordicus la réforme, le Pouvoir ne recoure aux vieilles méthodes, qui visent à couper le mouvement de l’opinion. Le Préfet de police de Paris, qui a signifié ne pas être dans le même camp que les Gilets jaunes, semble dire qu’il n’est pas dans le même camp que les manifestants du 5 décembre, en parlant de « situation pré-insurrectionnelle »…
Allons nous revoir les très utiles Black Blocs ?…

Répondre à cet article