La Seyne sur Mer

Accueil > France contemporaine > Medias > Après la journée du 5, nos éditorialistes nous conditionnent

Après la journée du 5, nos éditorialistes nous conditionnent

vendredi 6 décembre 2019, par René Merle

Sonnés, mais déjà relevés du KO

Rudement sonnés hier par le succès de la journée du 5, nos éditorialistes macroniens ont repris du poil de la bête ce matin, l’homme à l’écharpe rouge en tête. « Ne désespérons pas, disent-ils, le socle électoral de Macron résiste, le front syndical ne peut que se briser, car la CFDT va se décider à juger la réforme acceptable. Ne resteront que les durs de durs qui porteront devant l’opinion la responsabilité d’un mois de décembre saboté, et le pouvoir pourra reprendre la main face à ces irresponsables. »
Affaire à suivre.

Répondre à cet article

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0