La Seyne sur Mer

Accueil > Regards sur le monde contemporain > Aborigènes

Aborigènes

vendredi 24 janvier 2020, par René Merle

Aborigènes... Un silence assourdissant...


Terribles images de ces kangourous dévorés par les flammes et de ces pauvres koalas se serrant dans les bras des sauveteurs…
Maix, comme mon ami Louis Vaisse me le faisait remarquer avant-hier, qui, dans ce lamento général, évoque la présence et le sort des Aborigènes, ou plutôt de ceux qui subsistent après les terrifiantes chasse à l’homme menées pendant deux siècles sous le pavillon de l’Union Jack, constellé d’étoiles australiennes ?…
Vous avez sans doute vu cette image qui a fait le tour du monde, photo prise un matin par une Australienne, au plus fort des incendies, et qui, comme l’œil de Caïn, en évoquant le drapeau aborigène renvoyait aux « civilisateurs » l’image de leur crime : anéantir une culture vieille de 60.000 ans, qui avait su contrôler les feux d’écobuage et de préservation de la nature, avant que la « gestion civilisée » de l’espace n’envoient ses porteurs à la désespérance du ghetto et de l’alcoolisme…
Mais évoquer ce jeune drapeau, à la forte symbolique [1], c’est aussi évoquer une renaissance têtue, ancrée dans la jeune génération, qui a quelque peu malmené le rapport de forces et obtenu de premières victoires…

Notes

[1noir pour le peuple aborigène, rouge pour la terre porteuse de vie, jaune pour le soleil qui donne cette vie

Répondre à cet article

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0