Categories

Accueil > A propos du site > Me voici sur Facebook !

Me voici sur Facebook !

lundi 3 février 2020, par René Merle

On m’aurait fort étonné il y a quelques années si l’on m’avait dit que je tomberais dans les bras de Mark Zuckerberg !


En effet, depuis que Facebook existe, et ça fait un bail, je m’étais soigneusement tenu à l’écart de ce que je considérais comme un attrape nigaud.
Et pourtant, me voilà sur Facebook, nouvelle étape dans mon acceptation tardive de la société numérique (après l’ordinateur, après le blog, après le portable). Mais s’il serait bien difficile aujourd’hui de vivre sans internet et sans portable, on peut parfaitement vivre sans Facebook, et, je suppose, sans Twitter.
Mais voilà, non pas que j’aie cédé, comme on dit, à d’amicales sollicitations, il est arrivé un moment où je voyais bien que j’étais à côté de la plaque par rapport à mon cercle relationnel.
La goutte d’eau qui a fait déborder le vase a été le mouvement contre la réforme des retraites, avec l’utilisation massive de Facebook pour annoncer les actions au quotidien
Me voici donc tombé dans le domaine de l’immédiat, de l’instantané, du fugitif, de l’échange dans l’entre soi des Amis qui pour la plupart s’inscrivent dans les mêmes mouvances politique, syndicale, associative (j’en excepte de ricochets inattendus sur des voyages plus ou moins lointains, et sur des proximités d’adolescence).
Ma voici donc tombé dans l’ivresse de la connexion compulsive !
Mais, rassurez-vous, plus que jamais je continuerai sur ce site où je prends le temps de la réflexion pour élaborer des articles, que je ne lance pas comme les bouteilles à la mer de Facebook…
En tout cas, je constate que ceux qui se faisaient du souci sur la disparition de l’écrit, au profit de l’audio et du visuel peuvent se rassurer, qu’est-ce qu’on écrit sur Facebook !

Répondre à cet article