Categories

Accueil > France contemporaine > France contemporaine politique > Socialistes > Un éléphant, ça trompe, ça trompe...

Un éléphant, ça trompe, ça trompe...

vendredi 14 février 2020, par René Merle

Question sport, et tout autre moyen d’expression, j’ai toujours eu un petit faible pour les amateurs. Mais avec le gouvernement actuel, franchement, ce faible n’y est pas. Sacrés amateurs ! Sacré Jupiter ! Sacrée Brigitte ! A se demander si les pouvoirs financiers qui les ont propulsés là ne sont pas en train de chercher des pros pour les remplacer, à terme...
Du coup, on voit de vieux éléphant/e/s remuer la trompe et se dire que, ma foi... Éléphants, le retour ? Ça bouge à l’intérieur du cercle des opportunistes ralliés (Le Drian et son pôle de gauche), ça bouge du côté de Ségolène Royal, François Hollande, Cazeneuve et leurs amis.
Leur argument, qui n’a rien d’une autocritique : dégager une force électorale qui puisse court circuiter le face à face mortifère Macron Le Pen en parvenant au second tour des présidentielles, profiter de l’impopularité de Macron, et se payer la RN. Et en avant pour cinq ans de social libéralisme

Répondre à cet article