La Seyne sur Mer

Accueil > France contemporaine > France contemporaine politique > Macronisme > Le syllogisme audacieux de notre Première Dame

Le syllogisme audacieux de notre Première Dame

jeudi 13 février 2020, par René Merle

« On ne peut pas se laisser enfoncer » vient de marteler notre Premier Monsieur aux député/e/s de sa majorité.
Il est vrai qu’après les derniers comportements de nos moutons de Panurge, il y a le feu au lac.
Ces Beni Oui Oui viennent aussitôt de recevoir un soutien de poids :
Notre Première Dame (Première, oui, mais qu’on nous donne enfin par ordre décroissant la liste des Ministresses : Seconde Dame, Troisième Dame…), notre Première Dame donc vient de nous sortir une perle :
À propos du couac des député/e/s LaRem sur le congé parental après la mort d’un enfant, elle a déclaré :
« L’erreur est très humaine, donc cela montre qu’ils [les députés LaRem] sont très humains. Ils sont très sensibles à cette cause. »
La science des syllogismes ne semble pas être le fort de notre Première Dame.
Quand on sait que les candidat/e/s LaRem de 2017 ont été recrutés sur CV, (ça ne s’invente pas), par Jean-Paul Delevoye (le démissionnaire), on doute qu’il ait eu à cocher la case « humanité » après les cases « cadre battant », « entrepreneur performant », « petite prof. mais ambitieuse », etc.

1 Message

  • Le syllogisme audacieux de notre Première Dame Le 13 février à 11:22, par jean-yves salmeron

    Syllogisme pour syllogisme, j’en viens à penser que plus on fait d’erreurs , plus on est humain.
    Du coup, ce coté profondément humain , générateur d’erreurs certes (selon l’axiome nouveau de Brigitte) de la part de notre Jupiter, nous était dissimulé par les erreurs commises par icelui, un coup sur les allocations, un coup sur les retraites et j’en oublie tout un tas d’autres.
    Nous prenions tout au premier degré.
    Nous n’avons rien compris en final.
    Comme quoi, prodiguer de l’humanité, est parfois très ingrat.
    Manu, ne lâche rien sur les retraites, reste humain.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP