La Seyne sur Mer

Accueil > France contemporaine > France contemporaine politique > Macronisme > Régime autoritaire ?

Régime autoritaire ?

lundi 9 mars 2020, par René Merle

Soyons clairs. La dictature, c’est quand on est interdit d’opinion, réduit au silence ou mis à mort.
La démocratie, c’est quand voit ses droits à la libre expression garantis par la Constitution. C’est par exemple le cas du Chili de l’après Pinochet.
Mais comment qualifier la zone grise entre démocratie formelle et mise en œuvre de moyens dictatoriaux ?
Ainsi quand le pouvoir chilien, n’ayant pour seule arme contre une puissante protestation populaire, que de laisser libre cours à ce qu’il y a de plus abject dans ses forces dites de l’ordre : on humilie, on frappe, on viole, on tue dans les commissariats chiliens, comme au bon vieux temps de Pinochet. Et on espère ainsi inciter la population à abandonner la rue.
Nous n’en sommes évidemment pas là. Mais un vrai pouvoir démocratique ne devrait pas autoriser le moindre manquement à l’expression démocratique, ne pas tolérer la première humiliation, la première violence… Or ce pouvoir que désapprouve la majorité de l’opinion a cru sauver la mise en montrant ses muscles, quitte à épuiser et mettre en grande tension les forces dites de l’Ordre, au risque de voir leurs chefs « s’autonomiser » dans la répression et de faire du pouvoir leur otage, ou leur complice.
On ne sortira pas de cette dérive inquiétante par le déni, comme nous l’entendons depuis deux ans.

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP