La Seyne sur Mer

Accueil > France contemporaine > Santé > Popularité du Président ?

Popularité du Président ?

lundi 23 mars 2020, par René Merle

La popularité de notre Président a bondi avec l’étrange défaite du coronavirus, et plus de 50 % des Français lui font entièrement confiance, paraît-il.
Alors, foin des Cassandre et des oiseaux de malheur, tous derrière le Chef de guerre, comme avec de Gaulle ? Et si la guerre est perdue, tous derrière le Chef de la salvation, comme Pétain ?
Le France en a connu de ces basculements soudains d’une opinion en état de sidération. Nous en vivons un autre…
Je disais plus haut : « paraît-il », parce que je me méfie toujours un peu de la façon dont sont posées les questions des sondages.
Pour ma part, voilà comment je vois cette confiance. Si j’étais passager dans une voiture qui descend la pente avec des freins défaillants, et que l’on me demande si je fais confiance au conducteur, je dis évidemment oui, parce qu’il n’y a pas d’autre réponse possible, même si je sais que ce conducteur n’a pas vérifié ses freins, ou pire, qu’il les a bousillés. Il sera toujours temps de se demander, si on n’est pas morts dans le ravin, pourquoi les freins étaient défaillants… Ce qui n’empêche pas d’y penser déjà aujourd’hui...

1 Message

  • Popularité du Président ? Le 25 mars à 07:17, par Cherrier

    Mais, selon "La Provence" : "La confiance des Français dans les capacités du gouvernement à gérer la crise du coronavirus est en baisse continue (-4) et quatre d’entre eux sur cinq pensent que le pire de l’épidémie est à venir, selon un sondage BVA publié mardi.

    Seules 37% des personnes interrogées sont confiantes dans la façon dont le gouvernement gère cette crise, c’est quatre points de moins en un jour et 18 points de moins depuis le début de cette enquête quotidienne, le 19 mars.

    L’inquiétude des Français se traduit par la suspicion quand à la qualité des informations sur le coronavirus, alors que les polémiques se multiplient sur la gestion des masques ou la stratégie de dépistage.

    Seuls 42% (-5 en un jour) se disent confiants dans ce qu’ils trouvent dans les médias, et 43% (-2) à l’égard des informations émanant des pouvoirs publics, selon cette enquête pour Europe 1 et Orange.

    Ils sont 79% (-2) à penser que le pire est "devant nous", contre 13% pour lesquels les choses vont rester stables. Enfin, une nette majorité (59%) trouvent difficile de faire leurs courses (59%, +2) en période de confinement, alors que 37% (-1) seulement jugent difficile de travailler chez eux.

    Enquête réalisée en ligne du 22 au 24 mars auprès de 1 000 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur de 1,4 à 3,1 points."

    Bon, les sondages, ça vaut ce que ça vaut et ça dépend de la manière de poser les questions posées. Les médias font le reste...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP