Categories

Accueil > Court XXe siècle, 1914 - 1945 > Allemagne > 1919 - Élections allemandes de janvier

1919 - Élections allemandes de janvier

jeudi 24 janvier 2019, par René Merle

La victoire de la coalition SPD-Zentrum

Il y a cent ans, le 19 janvier 1919, après la chute de la monarchie, les Allemands, et pour la première fois les Allemandes [1] votaient pour élire l’Assemblée nationale constituante.

Dans un pays en état de siège, quatre jours après l’écrasement de l’insurrection spartakiste et l’assassinat de Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht [2], la coalition du Parti social-démocrate SPD (au pouvoir) et du Zentrum DZP(Centre) l’emportait haut la main : 37,86 % pour les premiers, 19,67 % pour les seconds. Leur union était scellée par la condamnation du bolchevisme.

Le grand quotidien français Excelsior avait présenté quelques unes des affiches électorales. Celles de la social-démocratie sont très parlantes : progrès social, égalité hommes-femmes…

C’est en conservant son aura d’opposant au capitalisme (le côté gauche de la balance) et son désir de République (le bonnet phrygien sur l’autre plateau) que les socialistes maintenaient leur importante influence sur la classe ouvrière.

Le Parti social-démocrate indépendant (USPD), formé par les dissidents pacifistes pendant la guerre, dont étaient issus les spartakistes, n’obtenait que 7,6% des suffrages.Le fossé de sang entre le SPD et les spartakistes était consommé.
Comme l’était son prédécesseur, Ebert, le nouveau chancelier fut un socialiste, Scheidemann.

Notes

[1Faut-il rappeler que le droit de vote des femmes françaises, proclamé par le programme du CNR, ne fut appliqué pour la première fois qu’en 1945 ?

Répondre à cet article