Categories

Accueil > Révolution française > Du Macronisme et du Rousseauisme

Du Macronisme et du Rousseauisme

vendredi 25 janvier 2019, par René Merle

ou du Contrat social

Au moment où, par la magie de sa présence réelle et la magie de son verbe, notre grand Manipulateur reconquiert ses sujets égarés, je ne sais pourquoi, mais je le devine, j’ai eu envie de placer ici ces quelques lignes du Contrat social de l’ami Jean Jacques, (III XI) :

" Le cas de la dissolution de l’État peut arriver de deux manières.
Premièrement quand le Prince n’administre plus l’État selon les lois et qu’il usurpe le pouvoir Souverain. Alors il se fait un changement remarquable ; c’est que, non pas le Gouvernement, mais l’État se resserre ; je veux dire que le grand État se dissout et qu’il s’en forme un autre dans celui-là, composé seulement des membres du Gouvernement, et qui n’est plus rien au reste du Peuple que son maître et son tyran. De sorte qu’à l’instant que le Gouvernement usurpe la souveraineté, le pacte social est rompu, et tous les simples Citoyens, rentrés de droit dans leur liberté naturelle, sont forcés mais non pas obligés d’obéir."

Répondre à cet article