Categories

Accueil > France contemporaine > Les libertés publiques en danger ?

Les libertés publiques en danger ?

mardi 5 février 2019, par René Merle

Quid de la loi dite "anti casseurs" ?

Alors que notre marathonien du monologue vient, en bras de chemise très peuple, de continuer sa tournée dans le fief de Manuel Valls, (qui aujourd’hui brigue furieusement la mairie de Barcelone), la majorité de l’Assemblée nationale (Larem et Droite) s’apprête à votre une loi qui menace les libertés publiques.
Cf. le communiqué commun de signataires (LDH, Syndicats des avocats, FSU, CGT, Solidaires, Fondation Copernic, Syndicat de la magistrature) :
Communiqué

Les dispositions les plus liberticides (contrôles, palpations, mise en garde à vue à la discrétion des forces de police en dehors de tout constat de délit. semblent avoir été écartées sous la pression des protestations.
La réalité demeure qu’un jour de manifestation, vous n’aurez pas intérêt à mettre le nez dehors, même si c’est pour faire vos courses ou prendre l’air bientôt printanier.
Comme dit la plaisanterie qui court : « allez aux débats, pas aux manifs ».
Il demeure un texte de loi, déjà dangereux en l’état, dont on peut se demander quelle arme il serait dans l’éventualité d’arrivée au pouvoir d’une alliance Droite – Droite extrême.
Quelques députés LaRem auront ils le courage sauver leur âme ?

Répondre à cet article