La Seyne sur Mer

Accueil > Histoire, de la Préhistoire à aujourd’hui > Préhistoire > De l’utilité de l’Archéologie. Jean-Paul Demoule

De l’utilité de l’Archéologie. Jean-Paul Demoule

lundi 18 février 2019, par René Merle

Archéologie, un ouvrage de Jean-Paul Demoule

J’ai relu de Jean-Paul Demoule [1] On a retrouvé l’histoire de France. Comment l’archéologie raconte notre passé [2],que j’avais présenté dans mon blog précédent.
Je ne saurais trop vous le recommander
Voilà un ouvrage passionnant, qui tout d’abord, en apportant et renouvelant notre connaissance archéologique (y compris celle du temps présent), nous permet de nous comprendre dans le monde, tant dans notre environnement immédiat que dans nos héritages.
Jean-Paul Demoule, qui fut longtemps président de l’INAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) sait de quoi il traite en montrant quelles luttes les archéologues, soutenus par un public de plus en plus motivé, ont dû mener contre l’inertie ou l’hostilité des « décideurs », politiques et économiques, pour que ne soient plus entérinés les massacres de mémoire.
En balayant la longue, l’immense plage de temps qui nous sépare du paléolithique, l’ouvrage pulvérise les poncifs (qui ne sont pas innocents) de notre histoire nationale, en répare les amnésies, non innocentes elles aussi, comme les falsifications de tous ordres.
Et ce faisant, l’ouvrage pose des questions essentielles sur l’origine des inégalités, de la servitude (volontaire souvent), de la domination masculine, de la violence sociale dans sa marche vers l’État, pour en arriver à s’interroger sur notre présent et notre futur de « libéralisme » économique, générateur d’inégalités croissantes.
Bref, une œuvre de salubrité publique...

Présentation de l’éditeur :
« Pensez-vous vraiment que les Gaulois, ces pittoresques barbares, furent nos ancêtres, et que les Romains sont passés par là pour nous civiliser ? Croyez-vous que le baptême de Clovis fut le moment fondateur de l’identité française ? Ou que le Moyen Age n’a été qu’une longue nuit précédant la Renaissance ? Alors ce livre est pour vous ! Et pour ceux qui n’ont qu’une envie : "reprendre le fil de l’histoire réelle" de la France. S’appuyant sur l’immense richesse des fouilles menées sur l’ensemble du territoire français, Jean-Paul Demoule revisite siècles et millénaires. Il nous emmène à la rencontre de l’Homo erectus, il y a plus de 1,6 million d’années, comme à celle des soldats tombés lors des dernières grandes guerres. On redécouvre aussi Alésia et Vercingétorix, les quartiers juifs du Moyen Age et l’influence arabe dans le sud de la France, ou encore l’affaire des faux de Glozel. On croise aussi avec étonnement ces "colons du Moyen-Orient" qui ont apporté sur notre sol l’agriculture et l’élevage il y a environ sept mille huit cents ans. Car notre métissage existe depuis la préhistoire. Avec cet ouvrage, il devient possible de réfléchir, en connaissance de cause, à cette fameuse "identité française" qui interroge nombre de nos contemporains. »

Notes

[1Jean-Paul Demoule est archéologue et professeur à l’Université de Paris

[2Paris, Robert Laffont, 2012, réédition Gallimard 2013

Répondre à cet article

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0