Categories

Accueil > Mouvements sociaux contemporains > À propos du « dégagisme »

À propos du « dégagisme »

lundi 19 novembre 2018, par René Merle

Gilets jaunes et Mouvement Cinq Étoiles

Je disais dans un article récent À propos des Gilets jaunes que, après une campagne électorale "dégagiste", le pouvoir macronien [1] récolte ce qu’il a semé en méprisant et annihilant (du moins le croit-il) les corps intermédiaires (associations, syndicats, partis).
Le voilà face à une multitude qui veut se cristalliser en Peuple dans leaders ni partis, et lui crie « Dégage » !

La France a connu bien des épisodes de dégagisme, qui n’ont pas abouti, et l’avenir seul nous dira ce qu’il en adviendra de l’actuel épisode.

Un mot quand même par rapport à l’Italie. Je sais bien que comparaison n’est pas raison. Mais on peut remarquer que le puissant mouvement dégagiste « Cinq Étoiles », porté par la déception et l’exaspération d’une bonne partie des couches populaires, dont les abstentionnistes, a fini par s’acoquiner avec l’Extrême Droite de la Lega et de Salvini.

La colère des « petites gens » est sur le fil du rasoir. Car, si Macron recule, ou tombe, quid de la succession ? Quid des solutions ?

Notes

[1le correcteur automatique s’obstine à m’infliger "macédonien", mais peut-être estime-t-il que le gouvernement actuel est une triste macédoine de politiques aux idéaux divers et abandonnés

Répondre à cet article