Categories

Accueil > Identité/s > Place de la République, Liberté pour nous, pas pour les autres…

Place de la République, Liberté pour nous, pas pour les autres…

mercredi 3 avril 2019, par René Merle

Pour qui se ferait encore des illusions sur une certaine conscience démocratique

Je n’ai aucune qualité pour jouer au moraliste, et je déteste les courageux anonymes qui donnent des leçons sur internet et les réseaux sociaux.
Je dirai seulement qu’une scène qui m’a révulsé, comme sans doute bien des visionneurs de la vidéo, m’a aussi amené à relativiser les aspirations démocratiques proclamées haut et fort par des démocrates pour le moins limités.
Des Algériens de France, ou des bi-nationaux [1], qui manifestent place de la République en soutien aux manifestants d’Algérie, et qui humilient et agressent une personne transgenre qui avait le malheur de sortir du métro au milieu d’eux, voilà qui interroge autant sur la nature humaine que sur le niveau de conscience politique de certains manifestants.
Espérons que la nouvelle Algérie qu’ils disent souhaiter soit plus tolérante et plus fraternelle que ne le laisse penser le comportement de groupe de ces intolérants…

Notes

[1J’ai toujours des interrogations, pas forcément négatives, sur ce concept de binationalité. J’y reviendrai peut-être.

1 Message

  • Une réponse à autre sujet, Guerres de religion, disait que le vernis était mince pour passer de la civilisation ( réclamée pourtant) à la barbarie. CQFD.
    J’ai vu les images, et mon réflexe a été de penser qu’il est temps qu’on sorte l’humain de croyances surannées et de l’éducation qui va avec .
    Si on ne se sait pas hypocrites, dans la croyance ou la religion, passer à la barbarie sera encore plus facile.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article