Categories

Accueil > Identité/s > De la France éternelle et incréée, à préserver des souillures

De la France éternelle et incréée, à préserver des souillures

mardi 7 mai 2019, par René Merle

Réflexions sur un propos de Michel Winock

J’ai suivi dimanche la toujours bienvenue émission C politique (présentateur : Karim Rissouli, chroniqueurs : Camille Girerd, Luc Hermann, Thomas Snégaroff) dont l’invité était l’historien bien connu (et à juste titre) Michel Winock, qui venait présenter l’ouvrage collectif dont il avait été le directeur : Les figures de proue de la gauche depuis 1789, Perrin, 2019.

Réagissant à des propos anti migrants d’un nationaliste exacerbé, tête de liste du Rassemblement national pour les européennes, Michel Winock a pointé l’imposture de la France éternelle close sur sa francitude : notre langue vient de celle de l’envahisseur romain, notre nom vient de celui des envahisseurs germains, et depuis toujours cette France aux contours mouvants n’a cessé d’accueillir des générations d’immigrants de toutes origines, et de s’en enrichir.
Le patronyme de l’intervenant, comme celui des chroniqueurs, en témoignait. Et, sucre sur les poires, le patronyme italien du pourfendeur de l’immigration en témoignait aussi.

Mais je sais, on l’a entendu mille fois, les Italiens c’était pas pareil : ils étaient travailleurs eux, ne recherchaient pas l’assistanat, ils étaient catholiques, et ils n’étaient pas noirs (ça je peux en témoigner, une de mes grands-mères était italienne, et elle n’était pas noire, ni même arabe).

Je ne pouvais qu’approuver ce que disait Michel Winock, (je l’ai écrit cent fois sur mon blog précédent et j’y reviendrai sur ce site), mais je me demandais si ces arguments historiques de bon sens ont quelque prise sur la connerie ambiante du « on est chez nous » qui déferle sur nos notre hexagone comme sur toute l’Union européenne. Une connerie mortifère pour laquelle le passé n’a aucun sens, sinon celui de la fermeture close sur un roman national bricolé…

Que va-t-il advenir de tout cela ? D’autant que les tenants de notre Président jailli d’une fissure de cette histoire veut nous persuader qu’il est le seul rempart contre la bête immonde…

Répondre à cet article