Categories

Accueil > Capitalisme > Sur l’« Après capitalisme »

Sur l’« Après capitalisme »

samedi 11 mai 2019, par René Merle

Mettre la charrue avant les bœufs ?

Je reçois invitation à un colloque national qui se tiendra à une encablure de chez moi sur le thème « Bases théoriques et pratiques pour l’après capitalisme », à l’appel d’une pléiade d’intellectuels se réclamant du marxisme [1].

Je souhaite plein succès à l’entreprise, mais, devant ces supputations sur l’après capitalisme, je ne peux m’empêcher de penser à la téléologie du premier marxisme (avant 1914), si persuadé de la fin inéluctable du capitalisme…
Cf. De la téléologie marxiste
Peut-être que le malade, avant d’envisager sa vie après guérison, doit s’occuper déjà de se soigner, et non de tirer des plans sur la comète.
Ne pas mettre la charrue avant les bœufs disait-on dans notre France rurale d’antan…
Mais bon, réformisme et utopisme sont les deux mamelles de notre espérance…

Notes

[1Dans la foulée d’un ouvage collectif : Pour le post-capitalisme ?.

Répondre à cet article