Categories

Accueil > Lumières, Révolution française, Premier Empire > Marat. Ouvrir les yeux du peuple ?

Marat. Ouvrir les yeux du peuple ?

lundi 3 décembre 2018, par René Merle

De Marat (1791) à aujourd’hui

Je lis (Gallica) dans l’Ami du Peuple du samedi 21 mai 1791 :
« Le peuple peu instruit est presque toujours trompé : mai il ne se vend jamais ; le plus grand service qu’on puisse lui rendre est donc de l’éclairer, et de lui faire connaître les hommes vils et atroces en faveur desquels il s’est laissé prévenir ou surprendre son vœu ; heureux si honteux des choix indignes qu’on lui a dictés, il arrachoit enfin son bandeau, et brisoit lui-même les idoles que la séduction et la perfidie placèrent par ses mains sur l’autel. »

Répondre à cet article