Categories

Accueil > France contemporaine > France contemporaine politique > Macronisme > France juin 2019 - Déconstruction politique ?

France juin 2019 - Déconstruction politique ?

mardi 11 juin 2019, par René Merle

Le grand ramassage macronien

Chacun le sait, en France, la vie politique est plus faite par les commentateurs, proclamés experts, que par les citoyens abreuvés aux infos et débats télévisés.
Ainsi, depuis les dernières élections, nos vaillants commentateurs ont trouvé du grain à moudre avec ce que le pauvre Derrida [1] aurait appelé la déconstruction : déconstruction de la droite, déconstruction de la France insoumise, déconstruction de la gauche, et j’en passe.

Question reconstruction, on peut rester sur notre faim. On n’en voit guère le bout.
Par contre, on ne peut que constater le grand ramassage macronien, qui grossit son sac des bonnes troupes de la droite, et le grand ramassage de l’extrême droite, qui grossit son sac des autres troupes de la droite.
Bref, une bipolarité qui nous mène tout droit à la salvation macronienne (soutenez-moi, sinon les méchants vont l’emporter) ou à la dévoration de l’extrême droite (essayez-moi, vous qui avez tout essayé et qui avez toujours été déçus).

Bon, dans ce triste tableau, que peut-on faire ?
Pas grand chose, me dit une petite voix, la même sans doute qui pousse la majorité de nos concitoyens à préparer des vacances infra ou extra hexagonales (tant pis pour le kérosène des avions), et, pour l’instant, à ne pas penser à autre chose.
Une autre petite voix me revient, celle qui me dit à la fin de la lettre 669 de l’ami Robert Pollard : "Semble maintenant se poser comme une évidence cette autre question qui poursuit les gilets jaunes à propos de leur “être“ et qui se répand dans les consciences : arrivée à ce point extrême que deviendra la contestation ? Par où, comment s’émanciper de l’anonymat de masse ? La question du parti revient à la surface : de quel parti avons-nous besoin, que voulons-nous faire au juste… camarades ? Il nous faudra en reparler bien entendu…"

Notes

[1Pauvre au sens méridional de disparu

Répondre à cet article