Categories

Accueil > Medias > Professeurs grévistes, la haine qui suinte et qui déborde

Professeurs grévistes, la haine qui suinte et qui déborde

mercredi 10 juillet 2019, par René Merle

Un billet de Samuel Gontier, Télérama

Lisez donc ce compte-rendu d’émission de Télérama, pour mesurer la haine dont témoignent celles et ceux qui pensent pour nous. Un document assez terrifiant, parsemé des bienvenues incidentes d’humour à froid du journaliste

Copies du Bac

1 Message

  • Professeurs grévistes, la haine qui suinte et qui déborde Le 10 juillet à 08:31, par DUBOIS Jean Michel

    Bonjour Mr Merle,
    Comme vous l’avez écrit, ce président (avec une minuscule) est indifférent.
    La discussion ne vaut que s’il est le seul à parler.
    Les aboyeurs du marché - décomplexés jusqu’à l’overdose - se bousculent pour vomir leur haine de ceux qui ne veulent pas comprendre (même à coup de Flash-Ball et autres intimidations) qu’il faut du changement.
    Jusqu’où iront-ils ?

    « (…) S’adapter, ça signifie quoi ?
    Çà signifie vivre avec son temps,
    Savoir bouger avec la société ; comme François. (…)
    Nous sommes au service du monde, mais du beau monde. (…) »
    « Vincent, François, Paul... et les autres », Claude Sautet, 1974.

    Respectueuses salutations

    Répondre à ce message

Répondre à cet article