Categories

Accueil > Lumières, Révolution française, Premier Empire > Détournement du 14 juillet

Détournement du 14 juillet

samedi 13 juillet 2019, par René Merle

D’un monarque à l’autre…

14 juillet… Je ne peux que reprendre ce que j’écrivais en juin :

« Juillet, mois de la fête majeure, fête nationale.
Fête châtrée de sa vertu originelle.
14 juillet 1789, renforcé par les Gardes françaises ayant tourné casaque, le petit peuple de Paris prend la Bastille, symbole de l’absolutisme royal, et initie la Révolution.
14 juillet 1790, venues des quatre coins de la France, des délégations font une Nation d’ « un agrégat de peuples désunis »…
Aujourd’hui, 14 juillet, notre monarque constitutionnel offre en spectacle à son bon peuple, (maintenu par des barrières), sa remontée solitaire jusqu’à cet Arc bâti par le tyran qui assassina la République et ensanglanta l’Europe.
Il prendra place à une tribune où se pressent ses affidés et ses courtisans. Et il regardera défiler l’Armée.
Peut-être fera-t-il aussi défiler ces casques bleus qui, à la différence des Gardes françaises de 89, sauvèrent son palais en décembre. »

1 Message

Répondre à cet article