Categories

Accueil > Regards sur le monde > Royaume Uni > Hommage à Charb - Dirty Old Town

Hommage à Charb - Dirty Old Town

mardi 10 septembre 2019, par René Merle

La quotidien des exploités

L’Internationale, chantée en russe [1] accompagna l’entrée du cercueil de Charb, comme pour répondre par ce chant de combat prolétarien international à cette internationale religieuse fanatique qui l’avait assassiné, avec ses compagnons de Charlie [2].
Et c’est Dirty Old Town qui accompagna le départ du cercueil, en hommage poignant à ce prolétariat britannique, éternel exploité et toujours combatif, mais récemment brisé par le tandem de la conservatrice dame de fer et du travailliste traitre et criminel de guerre… Hommage aussi à tous les exploités, relégués dans les quartiers sans joie et sans avenir…

Dirty Old Town est l’œuvre [1949] de Ewan MacColl (1915-1989), de Salford, Lancashire, dans le Nord industriel de l’Angleterre : chanteur, compositeur, homme de théâtre engagé (il fut militant des Jeunesses communistes britanniques dans les années 1930), fan de folk song et de ballades populaires, il a chanté l’Angleterre prolétarienne, nourrie notamment d’immigrations irlandaise et écossaise. Dirty Old Town est dans ce registre sa chanson la plus connue, dans laquelle tous les enfants des cités industrielles du monde anglo-saxon ont pu se reconnaître.

The Pogues – Dirty Old Town

I met my love by the gas works wall

J’ai rencontré mon amour près du mur de l’usine à gaz
Dreamed a dream by the old canal

J’ai fait un rêve près du vieux canal
Kissed my girl by the factory wall

Embrassé mon amie près du mur de l’usine
Dirty old town

Vieille ville sale
Dirty old town 

Vieille ville sale
Clouds are drifting across the moon

Les nuages défilent devant la lune
Cats are prowling on their beat

Les chats rôdent extenués
Spring’s a girl in the streets at night

Le printemps est comme une fille dans les rues le soir
Dirty old town, 
 Dirty old town

I Heard a siren from the docks

J’ai entendu une sirène venant des docks
Saw a train set the night on fire

J’ai vu un train mettre le feu à la nuit
Smelled the spring on the smokey wind [3]
J’ai senti le printemps dans la fumée portée par le vent
Dirty old town, Dirty old town

I’m going to make (gonna make me) a good sharp axe

Je vais fabriquer une hache bien aiguisée
Shining steel tempered in the fire

L’acier brillant trempé dans le feu
I’ll chop you down like an old dead tree

Je t’abattrai comme un vieil arbre mort
Dirty old town, Dirty old town 


.

Notes

[1L’Internationalefut le premier hymne de l’Union soviétique

[2Vous pouvez retrouver la cérémonie des obsèques en vidéo youtube

[3La première version disait : « smelled a spring on the Salford wind ». Elle fut modifiée à la demande des autorités de la ville.

Répondre à cet article