Categories

Accueil > Lectures > Le livre de l’expérience...

Le livre de l’expérience...

lundi 16 septembre 2019, par René Merle

Et si l’expérience ne servait à rien...

En page de garde de son livre de souvenirs, dont je vous recommande la lecture [1], Michel Cardoze a placé trois citations, et je vais reprendre les deux premières [2].
En dessous de la stimulante initiale ("S’escarmouche le monde en mille questions desquelles et le pour et le contre sont faux." Montaigne, Essais) Michel Cardoze a eu l’amitié de faire figurer cet antique couplet que je lui avais communiqué dans notre correspondance, couplet qui m’a toujours paru profondément juste, et à mon âge plus que jamais. Voici donc :

"El libro de la experiencia
No le sirve al hombre de nada
Tiene al final la sentencia
Y nadie llega al final"

Copla communiquée et traduite par René Merle :

"Le livre de l’expérience
à l’homme ne sert à rien :
[car si] le sentence est à la fin
et personne n’arrive à la fin [du livre].
"

Je ne saurais proposer meilleur commentaire au billet que j’ai proposé hier :
René Merle. À propos de ma biographie dans le "Maitron"
Billet qui, en ce qui me concerne, (mais chacun en mesurera à son aune) pourrait servir d’épilogue à une entreprise dont, en définitive, nul n’est le maître, quoi qu’il lui en semble...

Notes

[1L’Armoire rouge. Mémoires d’un journaliste, du communisme à la météo, Éditions Sud Ouest, 2007

[2La troisième citation, bien plus longue, est de Kundera, et concerne les dirigeants communistes - Je vous renvoie au livre pour l’apprécier.

Répondre à cet article