Categories

Accueil > φιλοσοφία > Péguy, si peu avant sa mort

Péguy, si peu avant sa mort

mardi 15 octobre 2019, par René Merle

En écho à la philosophie de Bergson

" Il faut renoncer à cette idée que la passion soit trouble (ou obscure) et que la raison soit claire, que la passion soit confuse et que la raison soit distincte. Nous connaissons tous des passions qui sont claires comme des fontaines et des raisons au contraire qui courent toujours après les encombrements de leurs trains de bagages. On ne peut même pas dire que la passion est riche et que la raison et que la sagesse est pauvre, car il y a des passions qui sont plates comme des billards et il y a des sagesses et il y a des raisons qui sont pleines et mûres et lourdes comme des grappes."
« Note sur M. Bergson et la philosophie bergsonienne » (1914), Les Cahiers de la Quinzaine, XV, 8, 1914.

Répondre à cet article