Categories

Accueil > Personnel : lectures, écriture, souvenirs > Lectures > Baudelaire 1848

Baudelaire 1848

mardi 5 novembre 2019, par René Merle

De fugaces enthousiasmes…

Cf. : [Baudelaire et Pierre Dupont]

On a pu s’étonner de voir Baudelaire qualifié de républicain.
L’épithète n’a pourtant rien qui puisse surprendre les baudelairiens, qui rappellent volontiers comment, le fusil à la main, le jeune Baudelaire (né en 1821) avait participé à l’insurrection de Février 48, en espérant à l’occasion pouvoir régler son compte au beau-père détesté…
Les baudelairiens connaissent bien aussi le journal éphémère qu’au lendemain de la victoire républicaine Baudelaire lança avec une autre figure marquante de la bohème littéraire, Champfleury, et avec l’étudiant Toubin.


À noter que le second numéro s’orne d’une gravure réalisée à partir d’un dessin de leur ami Courbet.

Le journal s’en tient à ces généreuses illusions, bien vite démenties par les événements.
Pour suivre les pérégrinations suivantes de Baudelaire, cf. : [Baudelaire journaliste]

Répondre à cet article