Categories

Accueil > Histoire, de la Préhistoire à aujourd’hui > Colonialisme > Madagascar > Madagascar : colonisation, indépendance...

Madagascar : colonisation, indépendance...

vendredi 15 novembre 2019, par René Merle

Des responsabilités coloniales et présentes de la situation malgache

Dans la touffeur estivale de 2016, un billet du Monde est venu nous rappeler un épisode terrible de la conquête coloniale de Madagascar, l’anéantissement en 1897 de la population du village royal d’Ambiky…
Ambiky
Sur ce drame, on consultera Bernard Schlemmer, Le Menabe, histoire d’une colonisation, Office scientifique et technique d’Outre-mer, 1983, facilement accessible sur Internet.
Que dire de la revendication en dignité du retour chez ces descendants de la tête du roi Toera, une victime parmi les centaines de cet Oradour malgache ? Cette revendication, qui intervient sur un fond général de survie bricolée, de pauvreté galopante et de violence, peut apparaître bien étonnante pour ceux qui voient seulement la misère malgache comme le fruit de 46 ans d’indépendance multiforme (social-démocrate, marxiste, militaire, néo-libérale), auxquels ils opposent les bienfaits de la colonisation.
N’ayant aucune qualité pour en juger, je ne peux que constater combien la logique de la colonisation entreprise par la République française a pu en son temps (1897 et 1947 !) battre en brèche ces Droits de l’Homme que la France prétendait et prétend encore apporter au monde entier, et combien le déroulement de l’Histoire nous confronte aujourd’hui à des situations où la réanimation des braises du passé peut déciller bien des yeux aveugles, mais peut aussi entretenir d’autres cécités sur les réalités et les responsabilités du présent.

Répondre à cet article