Categories

Accueil > Cinéma

Cinéma

Dernier ajout : 23 mai.

Articles de cette rubrique

  • Moretti – Mia Madre

    23 mai, par René Merle

    Tous embarqués dans l’humaine condition

  • Il Figlio

    7 janvier, par René Merle

    Le premier film de Dario Albertini
    Vu hier Il figlio (2018), le premier film du documentariste romain Dario Albertini.
    Les premiers jours d’un jeune homme hors du foyer d’accueil religieux où il avait été heureusement placé il y a cinq ans, après l’arrestation de sa mère, et qu’il doit quitter à ses dix-huit ans pour l’inconnu. Albertini donne en entame une remarquable et pudique évocation de la vie dans le foyer, où se côtoient enfants et jeunes hommes, éducatrices et personnel religieux.
    Dans le (...)

  • "La Marseillaise" au présent

    26 décembre 2018, par René Merle

    et dans sa version cinématographique de 1937
    Figée dans le rituel des cérémonies officielles, jouée sans paroles évidemment par les musiques militaires, la Marseillaise n’était plus, depuis longtemps, un signifiant populaire. On ne l’apprenait plus à l’école. Jusqu’à ce que, sous le règne de Nicolas Sarkozy, par une diversion « identitaire », le bon peuple de France fut sommé de se la réapproprier, et les fils indignes de l’immigration furent sommés de la respecter. On connaît la suite. Non seulement les (...)

  • Rio Bravo

    24 décembre 2018, par René Merle

    Mythologie et nostalgie
    Revu cet après midi sur France 3 l’inoubliable Rio Bravo, 1959, que j’avais vu pour la première fois dès sa sortie en France...
    Pour en savoir plus, relisez donc l’excellente critique :
    http://www.dvdclassik.com/critique/...

  • Mort de Bertolucci

    26 novembre 2018, par René Merle

    Maria Schneider
    Bertolucci vient de mourir. Paix à son âme.
    Je garde surtout deux souvenirs, deux films historiques, 1900, fresque sociale grand spectacle et vedettes internationales, pleine de bonne volonté humaniste, et Le conformiste, film intimiste glacial, dénonciateur des manipulations fascistes.
    Mais, comme je l’indiquais dans un article précédent Fête du Livre de Toulon. La vertu de l’inattendu, je viens d’écouter Vanessa Schneider, et je viens de lire son ouvrage, Tu t’appelais Maria (...)