La Seyne sur Mer

Accueil > France contemporaine > Pouvoir présidentiel - Constitution - Citoyenneté

Pouvoir présidentiel - Constitution - Citoyenneté

Dernier ajout : 10 mars.

Articles de cette rubrique

  • Élections municipales...

    11 mars, par René Merle

    Ainsi la campagne électorale des municipales s’achève. Sauf décision contradictoire, elles auront bien lieu le 15. Les grands médias ont focalisé sur l’élection parisienne et accessoirement sur celles de quelques grands villes, en ignorant la masse des autres communes, si ce n’est par le pittoresque (le plus vieux maire, la plus petite commune, etc.) Qui ira voter, malgré le coronavirus, le fera sans doute par fidélité à ses opinions, (s’il en a), par attachement à une municipalité sortante (ou le (...)

  • À propos des élections municipales de mars 2020

    22 février, par René Merle

    Cf. : De l’enracinement communal dans notre vie nationale, et de son rapport à la démocratie Je disais hier que le climat dans lequel se préparent ces élections municipales m’attriste et me décourage. Et voici pourquoi. Le gouvernement n’est pour rien dans la fixation de leur date, mais il faut bien convenir que cette date l’arrange pour détourner l’opinion du mouvement social, et stériliser les énergies contestataires. Il n’est de voir l’énorme place occupée dans les médias par les péripéties de (...)

  • De l’enracinement communal dans notre vie nationale, et de son rapport à la démocratie

    21 février, par René Merle

    Je l’avoue, en cette fin février 2020, le climat actuel de la campagne des élections municipales et leur place dans la vie nationale me remplissent de défiance et d’amertume, et je m’en expliquerai sans doute dans les jours à venir sur ce site. Pour autant, pour que l’on ne confonde pas cette critique conjoncturelle à venir avec une position de fond, et pour lever toute ambiguïté sur l’intérêt que je porte à la Commune, je redonne ici une intervention déjà ancienne, mais dont la mise en perspective (...)

  • De la majorité présidentielle

    18 février, par René Merle

    La gouvernement de la Gauche dite plurielle, dirigé par le socialiste Lionel Jospin, prit une lourde responsabilité en décidant en 2001 l’inversion du calendrier électoral afin que les législatives se tiennent après l’élection présidentielle. Le mandat du Président, rappelons-le, venait d’être ramené de sept à cinq ans. Le but de cette géniale décision était de faire coïncider le mandat parlementaire et le mandat présidentiel afin d’éviter les cohabitations. Le gouvernement Jospin cohabitait en effet avec le (...)

  • Élections communales : de la difficulté de s’y retrouver

    15 février, par René Merle

    Je ne dirai pas qu’"avant c’était mieux", mais seulement qu’avant, au moins c’était clair et net. J’avais 11 ans en 1947 quand j’ai appris ce qu’était une élection municipale, et pour cause, mon père était tête de liste PCF. C’est à cette occasion, dans le cadre strictement local d’une ville de 25000 habitants, que j’ai compris quels étaient les grands courants qui se partageaient la vie politique française. Quatre listes étaient en présence, l’une présentée par le parti communiste (victorieuse), une (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP