La Seyne sur Mer

Site de René Merle, historien et écrivain, chercheur en occitan et francoprovençal.

Edito et/ou Présentation

dimanche 29 mars 2020, par René MERLE

Ce site a remplacé mon ancien blog linguistique, envahi de publicités intempestives : Archivoc.
La totalité de ces archives est là, considérablement augmentée en ce qui concerne mes ouvrages.
Les articles portent la date de leur nouvelle publication sur ce site, vous pouvez retrouver dans le corps de l’article la date de la publication originelle, lorsqu’elle fait sens.
La mise en place des mots clés sur les articles déjà présents est loin d’être terminée. Soyez patients.
Dorénavant, les articles seront de nouveaux articles, écrits après la recension des archives.


Articles récents

  • Cuers (Var) - 1876 - “Voulen Blanqui !”

    2 juin, par René MERLE

    Devant l’exposition de Cuers, et ses deux versants tradition-modernité, je pensais à cet égard au rôle de Cuers dans notre histoire. “Lei couillouns dé Cuèrs” ont porté dans la mythologie varoise naïveté et ignorance brutale. Manière aussi pour les “Bien-Pensants” d’exorciser le refus du coup d’état de 1851 par les républicains cuersois et la terrible répression. Dérision facile adressée au berceau du socialisme varois. Car, tradition et modernité absolue, ce sont des Cuersois qui ont initié le Var au (...)

  • 1878 - Le face à face des deux félibriges

    1er juin, par René MERLE

    Document – Un article éclairant du quotidien républicain de Nîmes, Le Midi (18 janvier 1878) sur les deux félibriges. Nous sommes en 1878, et les vrais républicains viennent à peine de conquérir la République sur la coalition de conservateurs et royalistes de tout poil. Et ce au grand dam des deux têtes du félibrige, Roumanille et Mistral, clairement rangés alors dans le camp réactionnaire. Le journal reconnaît et salue la qualité poétique de Mistral, mais il met les montres à l’heure en présentant (...)

  • A l’entrada dau temps clar

    31 mai, par René MERLE

    Branduardi chante ce célèbre et anonyme texte troubadouresque : A l’entrada del temps clar, eya Per jòia recomençar, eya E per jelòs irritar, eya Vòl la regina mostrar Qu’el’es si amorosa A la vi’, a la via, jelòs, Laissatz nos, laissatz nos Balar entre nos, entre nos. El’ a fait pertot mandar, eya Non sia jusqu’a la mar, eya Piucela ni bachalar, eya Que tuit non vengan dançar En la dansa joiosa. A la vi’, a la via, jelòs, Laissatz nos, laissatz nos Balar entre nos, entre nos. Lo reis i ven d’autra part, (...)

  • Sur le mistralisme de Maurras et de Léon Daudet

    29 mai, par René MERLE

    J’ai placé sur ce site plusieurs articles consacrés au mistralisme de Maurras et Léon Daudet, et à l’utilisation pétainiste de Mistral. Ces billets m’ont valu quelques questions. Je donne une réponse générale :
    Oui, autant Léon Daudet (par les rapports de respect et d’amitié qu’entretenait son père Alphonse avec Mistral), que Maurras, par son engagement félibréen fédéraliste de 1892connaissaient personnellement Mistral. Et le Mistral qu’ils ont connu n’était plus le jeune et ardent républicain de 1848, mais (...)

  • Castil-Blaze et... le patois, vu de Paris

    28 mai, par René MERLE

    On sait que le premier rassemblement des « poètes provençaux » se tint à Arles en 1852, à l’initiative de Roumanille.
    Voici un écho ironique dans la presse nationale qui montre combien cette initiative apparaissait déplacée aux « cultureux » parisiens.
    Le pauvre Castil-Blaze, musicographe et compositeur reconnu, figure de la vie musicale parisienne, se fait ainsi rhabiller :

  • Cronicas de Michel Prat

    22 mai, par René MERLE

    Gap / Occitània, lo vendres 22 de mai de 2020 Charas totas, chars tots Despièi lo luns 13 d’abriu de 2020, e a la demanda de Joan-Marc Passeron, comencèro una cronica quotidiana que li dison "La lenga d’aquí - lo mot dau jorn" e que passa dins lo jornau de la chaena locala de television DICI TV. Chasque jorn, chausisso un mot dau vocabulari occitan aupenc e escrivo una cronica d’una minuta environ. Vaquí las cinc cronicas qu’escrivèro per la setmana dau 27 d’abriu au 1er de mai de 2020. Trobaretz, en (...)

  • Aquò d’AquÍ

    22 mai, par René MERLE

    Siáu estat fòrça pertocat per aquesta presentacion, qu’es pas de cortesiá obligada.
    Aqò d’Aquí
    Un grand mercé.

  • De mes interrogations occitanistes, et de la salutaire mise au point de Philippe Martel

    22 mai, par René MERLE

    Un étrange sentiment m’a envahi en recensant ces archives étalées sur quelque cinquante ans d’activité « occitaniste ». En fait, je le constate, j’y ai traité essentiellement du Sud-Est de la France et particulièrement de la Provence, voire de « ma » Provence maritime. Et de même, tout en me réclamant d’une langue dont l’espace va de l’Océan aux Alpes, tout en adoptant sa graphie classique « nationale », je ne me suis vraiment jamais exprimé que dans le dialecte de mon petit pays (sans pour autant jamais (...)

  • Nouveaux articles

    21 mai, par René MERLE

    Le transfert des de mon ancien blog est achevé. J’espère que vous pourrez vous retrouver ici plus facilement que sur l’ancien blog.
    À partir d’aujourd’hui les articles publiés sur ce site seront vraiment « du jour ».
    Bonne lecture.
    J’ai confié mes archives papier au CIRDOC de Béziers, qui fait un travail irremplaçable :
    https://occitanica.eu/items/show/3214,
    Mon nouveau site y est référencé : (...)

  • Joan Manuel Serrat, El testament d’Amèlia" – 1968

    21 mai, par René MERLE

    À fin du XIXe siècle, dans le bouillonnement de la renaissance culture et politique catalane, les folkloristes catalanistes ont initié une ample recension de chansons traditionnelles.. En reprenant et en condensant les paroles de cette chanson, le propos de Serrat était quelque peu différent. Dans la révélation des seules toutes premières strophes, il voulait condenser pour son public des dernières années du franquisme la vérité de ce si beau, mais si déchirant, "Testament d’Amèlia".
    Faut-il préciser (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 740

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP