La Seyne sur Mer

Accueil > Mistralisme, Félibrige > Coupo santo, à propos du Mistralisme et du catalanisme

Coupo santo, à propos du Mistralisme et du catalanisme

mercredi 19 août 2020, par René MERLE

Plusieurs questions m’ont été posées sur les rapports félibres - catalanistes dans ces années 1860, questions auxquelles j’essaierai de répondre par quelques documents dans de prochains articles.
La "coupo santo" (Fulconis - Jarry) offerte aux félibres par les catalanistes amis de Victor Balaguer* lors d’un banquet le 30 juillet 1867, représente la Catalogne et la Provence enlacées (en tout bien tout honneur...)
(* Le député libéral et poète catalan avait été accueilli par les félibres lors de son exil en Provence en 1866-1867)

C’est à cette occasion que fut composé le poème qui, bientôt mis en musique, sera proclamé hymne félibréen : "Prouvençau, veici la Coupo / Que nous vèn di Catalan...", hymne qui, d’une certaine façon, deviendra l’hymne provençal. Je pense que la plupart des gens de ma génération le connaissent, ne serait-ce que parce qu’on nous le faisait officiellement chanter à l’école sous Pétain (ce qui ne signifie pas, évidemment, que tous les provençalistes étaient pétainistes et collabos...). Et aujourd’hui, remarquable emploi qui se veut identitaire local, on peut l’entendre retentir en entame de tous les matches de l’équipe plutôt cosmopolite et anglophone du Rugby Club toulonnais... Il fallait le faire !
En avant donc pour de nouvelles aventures dans le monde des provençalistes d’antan...

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP