La Seyne sur Mer

Accueil > Thèse. René Merle, L’écriture du provençal de 1775 à 1840, inventaire du texte (...) > Thèse présentation > Thèse présentation. Table des matières

Thèse présentation. Table des matières

mercredi 13 mai 2020, par René MERLE

René Merle, L’écriture du provençal de 1775 à 1840, inventaire du texte occitan, publié ou manuscrit, dans la zone culturelle provençale et ses franges, Béziers, C.I.D.O. 1990, 1030 p. Texte intégral et corrigé de la thèse soutenue en 1987.

René MERLE

L’ECRITURE DU PROVENÇAL de 1775 A 1840

Inventaire du texte occitan, publié ou manuscrit, dans la zone culturelle provençale et ses franges
1032 p.

L’étonnante survie de l’écriture d’oc, et sa mutation au tournant des 18e et 19e siècles, interrogent d’autant qu’elles s’accompagnent de la proclamation de l’inutilité et de la mort imminente de la langue.
A partir d’un travail minutieux d’inventaire et de découverte du texte, publié ou manuscrit, René Merle propose ici un travail à bien des égards novateur de la situation et de l’écriture de la langue d’oc en Provence, et dans ses franges culturelles de Languedoc oriental et des Hautes-Alpes : du tournant des Lumières vers 1770 aux premières tentatives de regroupement des auteurs vers 1840, d’un foisonnement bien mal connu d’initiatives se dégagent des lignes de force qui engageront les mouvements renaissantistes à venir.
L’ouvrage reproduit le texte intégral et corrigé d’une thèse de doctorat ès-lettres soutenue en 1987.

Table des matières

Avant-propos 5

I. La fin de l’Ancien Régime 10
1. L’impossible origine 11
2. Le tournant de 1775 31
3. 1777, les visages de la fête et la relance du cycle d’écriture 46
4. La querelle des Troubadours, 1780-1782 61
5. Le théâtre provençal des années 1780 80
6. La création “littéraire” 117
7. Un registre populaire ? 144
8. L’entreprise lexicographique et érudite de 1785-1789 163

II. La période révolutionnaire, 1788-1799 213
1. 1788, une fonction d’exultation 214
2. De la préparation des Etats-Généraux à la victoire du Tiers,
la pré-Révolution provençale 225
3. Juillet-décembre 1789, une victoire contestée 260
4. 1790-1791, la Nation, le Roi, la Loi 273
5. L’idiome natal dans la crise de 1792 315
6. Le tournant de 1793-1794 350
7. Utilisation de l’idiome après Thermidor 377

III. La transition du Consulat 391
1. Le discours sur la langue 391
2. La création occultée ou rejetée 411
3. Une création en normalité ? 443

IV. L’Empire 459
1. L’inadéquation aux temps nouveaux 460
2. L’enquête de 1807 et ses retombées 476
3. Réponse érudite à l’enquête de 1807 503
4. Négation de l’idiome, écriture, didactique et création 533

V. La Restauration, 1814-1830 569
1. Le retour des Bourbons 570
2. Les lendemains de la fête 587
3. Diouloufet, 1819 604
4. L’effet - Raynouard 615
5. L’intervention politique 622
6. Vers une écriture dégagée du politique 649
7. Dictionnaires, grammaires, correction du langage 688
8. La fin des illusions 701
9. La presse libérale et l’idiome natal 711
10. Les ouvertures. 742

VI. Monarchie de Juillet 765
1. La relance du cycle par la politique, 1830 - 1835 766
2. 1830 - 1835, la tentative littéraire 812
3. L’entreprise littéraire après 1835 841
4. La séparation des langues 874
5. Le tournant de 1839-1840 908

VII. Références, inventaire bibliographique 945

Table des Matières 1021

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP