La Seyne sur Mer

Accueil > Langue d’Oc, études. > Oc. Usage politique > Période révolutionnaire > Paure Monde

Paure Monde

mercredi 20 mai 2020, par René MERLE

Paja "Mesclum" La Marseillaise - 4 - 1 - 90
Coma si parla fòrça de laïcitat, e qu’un pauc d’en pertot dins lei licèus si dona oficialament la publicitat par l’abonament au Monde, sembla evident qu’aqueu jornau es quasi oficiau, dins sa “neutralitat” de bòn ton. D’unei son talament estats contents de legir, enfin, dins lo Monde de l’Éducation un article sus lei lengas regionalas que n’an fach la publicitat dins son mensuau occitanista ! Jujaretz de l’onestetat d’aqueu grand jornau oficiau en legissènt aqueu tròç dau Monde de la Révolution française :
“Ne parlant pas la langue des pays d’oc, je n’ai pu goûter tout le charme du Texte occitan de la période révolutionnaire, un inventaire sans doute lumineux, mais aussi peu à mon goût que l’annuaire des téléphones. Rien non plus de bien oxcitant [sic] à Nîmes, si ce n’est pas un fascicule d’Anne-Marie Duport...”
Vaquí tot çò qu’es estat escrich dins lo Monde en 1989, sus la recerca occitanista (escricha en francés) ! Qunt mesprètz, qunte cròia, en cò d’aqueleis intellectuaus mediatisats, jacklanguisats, aparisenquits, que puei te vènon faire riseta quora n’en besonh de tu. Faudrà se ne’n rementar.
Renat Merle

1 Message

  • Paure Monde Le 21 mai à 09:14, par Philippe Martel

    Merci René pour cette nouvelle et bienvenue présentation de textes devenus difficilement accessibles. Celui-ci m’a rajeuni de 30 ans. Comme l’article en question m’avait mis (curieusement) d’assez mauvaise humeur, j’avais écrit au journal pour le dire. Comme on trouvait dans ce papier spirituel et primesautier la formule "Paris sera toujours Paris", ma réponse se terminait par "Bécon les bruyères sera toujours Bécon les bruyères" (à l’époque j’habitais en banlieue est). La nana qui avait commis la chose (qu’elle tenait à illustrer de sa photo...) avait eu la condescendance de me répondre, non sur le fond, mais pour me prouver que ses diplômes l’autorisaient à parler du sujet avec autorité. Le dialogue s’était arrêté là.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP