La Seyne sur Mer

Accueil > Visions de l’Idiome natal. L’enquête de 1807 sur les patois dans les zones de (...)

Visions de l’Idiome natal. L’enquête de 1807 sur les patois dans les zones de langue d’oc, de catalan (France) et de parlers franco-provençaux. France, Suisse, Italie

Dernier ajout : 13 août.

Articles de cette rubrique

  • Vision de l’idiome natal, 1807 (14)

    13 août, par René MERLE

    Visions de « l’idiome natal » à travers l’enquête impériale sur les patois (1807-1812) – Langue d’oc, catalan, francoprovençal (France, Italie, Suisse), Trabucaire, 2010 (14)
    Suite de Visions de l’idiome natal, 1807 (13)
    Retombées immédiates de l’enquête
    À ne considérer que ses résultats immédiats, les retombées de l’enquête apparaissent des plus minces en ce qui concerne les parlers de « la langue romance » : l’essentiel des envois demeure manuscrit, si l’on excepte en 1807 et 1808, dans le cadre de (...)

  • Visions de l’idiome natal, 1807 (13)

    13 août, par René MERLE

    Visions de « l’idiome natal » à travers l’enquête impériale sur les patois (1807-1812) – Langue d’oc, catalan, francoprovençal (France, Italie, Suisse), Trabucaire, 2010 (13)
    Suite de Visions de l’idiome natal, 1807 (12)
    Valorisation de l’idiome
    Si l’enquêteur de base (maire, ecclésiastique, petit notable) se contente de remplir son contrat, (traduire fidèlement), et se borne dans ses éventuels commentaires à justifier sa graphie et préciser la prononciation, certains se risquent à une rapide (...)

  • Visions de l’idiome natal, 1807 (12)

    13 août, par René MERLE

    Visions de « l’idiome natal » à travers l’enquête impériale sur les patois (1807-1812) – Langue d’oc, catalan, francoprovençal (France, Italie, Suisse), Trabucaire, 2010 (12)
    Suite de Visions de l’idiome natal, 1807 (11)
    Jugements sur l’idiome
    Francisation et « pureté »
    Quels que soient leurs avis sur les origines de l’idiome (seule une minorité y voit une origine française), les enquêteurs se rejoignent pour constater sa francisation présente, dont témoigne par exemple, de façon assez embarrassée, le (...)

  • Visions de l’idiome natal, 1807 (11)

    13 août, par René MERLE

    Visions de « l’idiome natal » à travers l’enquête impériale sur les patois (1807-1812) – Langue d’oc, catalan, francoprovençal (France, Italie, Suisse), Trabucaire, 2010 (11)
    Suite de Visions de l’idiome natal, 1807 (10)
    Textes dans l’idiome accompagnant la traduction
    En plus de la traduction de la parabole, le Ministre demandait de lui fournir, s’il en existait, des textes pouvant illustrer de façon significative l’idiome natal parlé localement. L’éventail des réponses permet de mesurer l’existence, (...)

  • Visions de l’idiome natal, 1807 (10)

    13 août, par René MERLE

    Suite de Visions de l’idiome natal, 1807 (9)
    Noter la traduction de la parabole
    Répondant à l’enquête, Champollion-Figeac constate, sans état d’âme, à propos de l’Empire aux 130 départements :
    « Dans les départemens réunis, un délai fatal fixé par le gouvernement a établi l’usage irrévocable de la langue française dans les actes publics, et on écrit tout en français, quoiqu’on y parle vulgairement allemand, piémontais ou italien ».
    Ainsi en est-il depuis longtemps de la langue d’Oc. Et cette irrésistible (...)

0 | 5 | 10

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP