La Seyne sur Mer

Accueil > Mistralisme, Félibrige

Mistralisme, Félibrige

Dernier ajout : 19 août 2020.

Articles de cette rubrique

  • 1878 - Le face à face des deux félibriges

    1er juin 2020, par René MERLE

    Document – Un article éclairant du quotidien républicain de Nîmes, Le Midi (18 janvier 1878) sur les deux félibriges. Nous sommes en 1878, et les vrais républicains viennent à peine de conquérir la République sur la coalition de conservateurs et royalistes de tout poil. Et ce au grand dam des deux têtes du félibrige, Roumanille et Mistral, clairement rangés alors dans le camp réactionnaire. Le journal reconnaît et salue la qualité poétique de Mistral, mais il met les montres à l’heure en présentant (...)

  • Félibrige 1866

    21 mai 2020, par René MERLE

    Depuis sa naissance en 1854, parallèlement à l’entreprise qui se voulait au départ populaire de son Armana, puis à l’organisation du mouvement aux plans locaux et régionaux, le Félibrige a misé principalement sur une renaissance littéraire pour défendre et promouvoir la langue d’Oc. Cette floraison de publications offrit évidemment de belles réussites, à côté de textes plus quelconques ; la plus belle des réussites étant sans conteste celle de Mistral, dont la réputation nationale fut assurée dès 1859 avec (...)

  • Apothéose Pétain Mistral

    20 mai 2020, par René MERLE

    L’Action française, 5 décembre 1940 " L’apothéose de Mistral et de Pétain par Léon Daudet Les fêtes délirantes de Marseille et d’Arles, venant après celles de Lyon et de Toulouse, accentuent le caractère mistralien de cette résurrection de la France traditionnelle dans la personne du Maréchal Pétain. L’effroyable confusion politique qui s’était abattue récemment sur la France et qui fut la cause profonde de la guerre et de la défaite, les vaines convulsions des fantoches politiques entre les mains desquels (...)

  • Mistral réactionnaire et Balaguer

    18 mai 2020, par René MERLE

    MISTRAL REACTIONNAIRE ET BALAGUER Il a déjà été beaucoup question sur ce blog des rapports entre le Catalan Balaguer et Frédéric Mistral. Il s’agissait essentiellement de la période (fin du Second Empire) où l’exilé politique Balaguer était l’hôte des Félibres. Voici maintenant quelques échanges postérieurs extraits de l’excellent article : Ils témoignent de l’évolution conservatrice de Mistral, dont la réaction devant la Commune de Marseille donnait déjà un bon exemple.
    « Maillane, Bouches-du-Rhône, (...)

  • Félibrige 1922

    18 mai 2020, par René MERLE

    Dès son premier numéro (1922), Persée, Revue belge de philologie et d’histoire, 1922, rend compte de l’ouvrage de Ch.-P.Julian et P.Fontan, Anthologie du Félibrige provençal (1850 à nos jours). Poésie. Tome I. Paris, Delagrave, 1920. Il est intéressant de voir comment l’auteur, Alphonse Bayot (1876), éminent universitaire wallon, romaniste et philologue., reçoit cette présentation d’une renaissance nationalitaire et linguistique qui se veut essentiellement littéraire. "Le mouvement littéraire dont (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 55

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP