La Seyne sur Mer

Accueil > Mistralisme, Félibrige

Mistralisme, Félibrige

Dernier ajout : 19 août 2020.

Articles de cette rubrique

  • À propos de Saint-Rémy-de-Provence

    15 mai 2020, par René MERLE

    Après un commentaire mien sur l’élection présidentielle (2012), j’ai pu mesurer comment un provençaliste acharné ramenait cela à une honteuse prise de position « occitaniste ». Où le diable va-t-il se fourrer ?
    J’ai souvent eu sur ce blog l’occasion de donner des explications sur mon engagement « occitaniste », et de mon rapport au provençal que je parle et que j’écris avec toujours autant de plaisir. Je n’y reviens pas. Si des bouffées de haine peuvent sortir du « triangle sacré » provençal, j’ai reçu de (...)

  • « Hommage à Maurras », de Farfantello. L’Action...

    15 mai 2020, par René MERLE

    « Hommage à Maurras », de Farfantello [1].
    L’Action française, 3 août 1939.
    Un exemple de cette belle et claire poésie félibréenne qui se trouve alors chez elle dans l’ultra-droite de l’Action française, dont Maurras est rédacteur.

  • Félibres : aux troubaïres catalans

    15 mai 2020, par René MERLE

    Voici deux extraits de l’Armana prouvençau pèr lou bel an de Diéu 1862, adouba e publica de la man di Felibre, en Avignoun, enco de Roumanille, libraire-editour.
    Je respecte évidemment la graphie des auteurs, initiée lors de la naissance du Félibrige, en 1854. Les commentaires en [] peuvent gêner le lecteur amateur de poésie à recevoir sans intermédiaires. Qu’il veuille m’excuser. Mon propos ici n’est pas littéraire, mais veut apporter un éclairage historique. Nous voici donc en 1862, huit ans après la (...)

  • Versions félibréennes : du provençal au français

    15 mai 2020, par René MERLE

    Voici un curieux document qui s’inscrit dans la quasi institutionnalisation d’un félibrige littéraire aux débuts de la Troisième République.
    On peut lui appliquer deux grilles de lectures. Celle, d’une part, de l’apologie de la littérature félibréenne provençale, et, partant, de la langue qu’elle s’est fixée pour tâche de défendre et de promouvoir. Celle, d’autre part, d’un constat sur la situation linguistique dans la Provence d’alors : l’ouvrage s’adresse à des jeunes gens éduqués, ou en cours d’éducation, (...)

  • Mistral et la vieille Riquelle

    15 mai 2020, par René MERLE

    Mistral, Memòri e raconte, 1906
    "Aquel ivèr, li gènt estènt tóuti uni e tranquile e countènt, car la vèndo di fourre anavo pas trop mau e se parlavo plus, gràci à Diéu, de poulitico, s’èro entrenca dins noste endré, pèr un pau s’espaça, de representacioun de tragèdi e de coumèdi ; e, coume ai deja di, emé touto la fogo de mi dès-e-sèt an, iéu ié jougave moun roulet. Dins aquelo entre-miejo, vers la fin de febrié, vai te faire de Diéu ! esclatè la Revoulucioun de 1848. A l’intrado de Maiano, en un pichot oustau (...)

0 | ... | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | ... | 55

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP