La Seyne sur Mer

Accueil > Identités. Ethnotypes. > Méridionaux

Méridionaux

Dernier ajout : 13 août 2020.

Articles de cette rubrique

  • Barrès et les Méridionaux

    13 août 2020, par René MERLE

    Les dépêches d’agence nous apprennent que le jeune maire FN d’une commune du Var, qu’il vient de conquérir (2014), retarde, sans l’abandonner, le projet de donner le nom de Barrès à un espace public de sa localité. Le fait que ce politique audacieux, venu récemment de la région parisienne s’installer dans le Var se réfère à Barrès peut signifier que, s’il connaît et estime l’œuvre de l’académicien, il ignore peut-être le regard que Barrès portait sur les Méridionaux, un regard qui d’une certaine façon les (...)

  • Céline et les Méridionaux

    23 juillet 2020, par René MERLE

    Un mot sur le racisme anti-méridional du bon docteur Destouches. Et d’abord les deux citations qui courent les forums de discussions occitanistes : — " La partie non celtique de la France cause et pontifie. Elle donne au pays ses ministres, ses vénérables, ses congressistes hyper-sonores. C’est la partie vinasseuse de la République, la Méridionale, profiteuse, resquilleuse, politique, éloquente, creuse. " Louis-Ferdinand Céline, L’Ecole des cadavres, 1938 — " Zone Sud, peuplée de bâtards (...)

  • 1907, le mouvement des vignerons et la conscience identitaire d’oc.

    27 juin 2020, par René MERLE

    Quand j’ai rencontré le mouvement occitan, au lendemain de 1968, le puissant mouvement des viticulteurs languedociens et catalans, en 1907, était magnifié comme une prise de conscience identitaire occitane, s’appuyant sur la revendication économique immédiate, mais la dépassant et la transcendant.
    Après quelques hésitations, dans les décennies qui ont suivi, l’historiographie régionale s’est à son tour emparée de l’affaire, en la colorant d’identité plus ou moins bien cernée.
    En 1978 pourtant, au plus fort (...)

  • Quand Mediapart me parlait de rugby et d’identité

    18 mai 2020, par René MERLE

    Quand j’étais abonné à Médiapart, j’ai eu un jour la surprise, et disons, pour rester courtois, l’agacement, de lire en première page un article titré : "Quand le rugby se vautre dans le terroir". Il s’agissait d’un billet à chaud consacré aux deux matchs Perpignan-Toulon et Biarritz-Toulouse, joués respectivement à Barcelone et Saint-Sébastien, un billet qui se voulait d’ouverture (c’est bien le cas pour qui parle de rugby) face aux fermetures identitaires, et, partant, d’apporter sa pierre au monument (...)

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP