La Seyne sur Mer

Accueil > Occitanisme

Occitanisme

Dernier ajout : 12 mai.

Articles de cette rubrique

  • L’aventure de Tr’òc - 1990-1992

    12 mai, par René MERLE

    En décembre 1990, nous lancions, Jean-Paul Damaggio et moi, un journalet mensuel qui se voulait d’échanges et de réflexions dans un cadre occitaniste, et au-delà. Le journal était bilingue. Pour ma part, j’y ai essentiellement écrit en occitan.
    
Tr’òc a touché quelques centaines de « mordus », et plusieurs dizaines de lecteurs ont envoyé billets et articles.
    Ci-dessous, la chronologie de l’essentiel de mes articles. René Merle - “Laissar lei mòrts plegar lei mòrts ?” Tr’òc, n°0 - décembre 1990 René (...)

  • René Merle - " Bòn an - Grépia " Tr’oc - N° 14 -...

    10 avril, par René MERLE

    René Merle - " Bòn an - Grépia " Tr’oc - N° 14 - Février 1992
    Lo “Bòn an” en febrièr vos estonarà pas, que (coma Occitània tant esperada) sempre siam tardièrs leis occitanistas. Mai se paga tard, Tr’òc, revista granda de refleccion teorica, paga larg, en fasènt sieuna (dins sei sentits e d’autrei mai) e en vos comunicant la remarca dau musicòfilosòf contemporanèu : “Le patois, je le parle très bien, mais je le comprends pas” (Miquèu Montanaro, Œuvres complètes). Ansin, quora disèm Occitània, de que comprenèm (...)

  • René Merle, "Tr’òc, Tribunas Rescòntres Occitanistas, pas mai !"

    10 avril, par René MERLE

    Tr’oc, numéro 0 - décembre 1990. Me diretz que “tròc” es mens blos que “barat”, “cambi”, “escambi”. Mai se en francés “Troc” vou dire, (s’avem pas de moneda, o se volem pas se ne’n servir), “je te donne une chose, tu m’en donnes une”, es, en occitan, “ti doni ma causa, contra ta causa”. E “Causa” a dos sens, que li tenem, “chose” et “cause”. Coma lei veritats desplegadas, la moneda es pas facha per lei gents, li tomba d’adaut. Empacha pas que se n’as siás quauqu’un, se n’as gès siás degun. Dins l’escambi “teoric” (...)

  • Ièr e deman

    10 avril, par René MERLE

    Paja “Mesclum” La Marseillaise - 1996 Ièr e deman (1) - 25 - 1 - 1996 Vèni de legir la plaqueta interessanta que l’Institut d’Estudis Occitans de Paris consacrada a la naissença de l’I.E.O, qu’a agut 50 ans. Cadun i trobarà de que chifrar sus lo futur que, desgatjats de l’androna petainista, s’imaginavan lei primadiers de 1945, lei dralhas qu’an presas, lo camin fach...
    Ara se podèm demandar çò que marca l’unitat deis occitanistas en defòra d’un passat comun e de l’emplèc d’una grafia comuna. Es que i a (...)

  • Jornalet

    10 avril, par René MERLE

    Je reviens sur la question que me posait récemment un journaliste occitaniste de Jornalet : « Coma vesètz l’evolucion de l’occitanisme de vòstra region e d’Occitània en general despuèi que l’observatz ? »
    Que dire ? Sinon que, pour les profanes, il faudrait d’abord faire une effort de vocabulaire. De quoi parle-t-on si l’on parle d’ « Occitanie » et d’ « occitanisme » ? « Occitanie » : Une définition de base rassembleuse, celle d’un espace qui fut celui d’une langue, grande langue de culture, puis langue (...)

0 | 5 | 10

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP