La Seyne sur Mer

Accueil > France contemporaine > Classes sociales et Mouvements sociaux contemporains > Luttes sociales d’hier et d’aujourd’hui > "L’Humain d’abord, la Finance dehors" ?

"L’Humain d’abord, la Finance dehors" ?

jeudi 5 décembre 2019, par René Merle

Au-delà de la Finance, le capitalisme...

« l’Humain d’abord, la Finance dehors"… J’ai déjà traité de ce slogan, j’y reviens, puisqu’il refleurit vigoureusement dans le contexte social que nous connaissons.
Sans tomber dans la philosophie de bazar, enfilons les perles.
L’humain d’abord ?
Si "l’humain" signifie respect de soi et des autres, respect de la personne que l’on ne doit jamais considérer en outil, en possession, qui ne serait d’accord ?
À tout le moins, qui oserait dire le contraire, en ces temps où les esclavagistes avancent masqués (sauf le président du MEDEF) ? ...
Cependant, les mots se laissent dire. Car, répétons-le, il serait vain d’imaginer que dans cette perspective proclamée de respect, "l’humain d’abord" advienne par l’éviction de la finance, si tant est (je me répète) que l’on puisse mettre la finance dehors en conservant le système capitaliste ! On aimerait que tous eux qui avancent ce slogan ne s’en tiennent pas au trop facile et inopérant « dépasser le système capitaliste », et nous expliquent par quels leviers ils vont tenter de s’opposer à ce système, (et in fine de l’abattre), quelles avancées concrètes ils vont faire avancer, à partir des immédiates revendications défensives, mais bien au-delà. Un vrai projet de société. Et sans se dissimuler les terribles obstacles qu’il faudra surmonter…
Je reviendrai plus longuement sur cette dichotomie de l’Humain et de la Finance.

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP