La Seyne sur Mer

Accueil > Regards sur le monde contemporain > Turquie. Proche et Moyen Orient > Et les Kurdes du Rojava ?

Et les Kurdes du Rojava ?

samedi 21 décembre 2019, par René Merle

La fin d’une utopie ?


Unité combattante féminine du Rojava

Encore récemment, le drame kurde faisait fait verser bien des larmes, larmes d’une poignante sincérité, ou larmes de crocodiles dans nos bureaux ministériels français et européens.
Désormais, silence radio.
Les grandes puissances ont joué leur jeu cynique, dans la logique de leurs affirmations nationales : avec l’accord de Russie, la Turquie a fait reculer les forces kurdes de la frontière et met la main sur une bande de territoire syrien ; la Russie a permis aux forces du gouvernement syrien de remonter jusqu’à la frontière et de neutraliser les forces kurdes.
Qu’adviendra-t-il du nationalisme kurde de Syrie, ouvertement marxiste léniniste, mis au ban international comme mouvement « terroriste » lié au PKK, mais inattendu allié aux américains « impérialistes » et aux forces spéciales françaises ?
Qu’adviendra-t-il de ses liens plus que distendus avec les « bourgeoises » autorités kurdes d’Irak, et avec le mouvement démocratique turc écrasé par la botte d’Erdogan ?
Et surtout qu’adviendra-t-il de ce rojava dans lequel d’aucuns voyaient s’épanouir un idéal libertaire, égalitaire et laïque, et dans lequel d’autres (oubliant qui a fait le sale boulot contre Daesh, sale boulot mais décisif), voyaient comme la dictature d’une secte communiste ?

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP