La Seyne sur Mer

Accueil > Regards sur le monde contemporain > États Unis > De l’Empire guerrier américain et de ses grandes oreilles

De l’Empire guerrier américain et de ses grandes oreilles

mardi 21 janvier 2020, par René Merle

Souvenirs d’Alice Springs


J’ai placé récemment sur ma page Facebook le billet suivant :

« Je me souviens d’Alice Springs, au cœur désert de l’Australie centrale, et aux portes du majestueux Desert Park, je me souviens de ses boutiques à touristes, de ses pauvres aborigènes, de ses dromadaires… et de ses mouches.
Mais je me souviens aussi qu’à quelques kms à peine surgissaient les dômes de la base US de Pine Gap, fief de la National Security Agency et de la CIA, qui espionne le monde entier.
J’imagine que là ça n’a pas dû bruler ! »

Une pièce majeure de plus dans l’immense toile d’araignée guerrière dont les Etats-Unis enserrent le monde : bases directement militaires la plupart du temps, mais aussi, on le voit ici contrôle des communications et de l’espace satellitaire.
Mais naturellement, qui en douterait, il ne s’agit là que de défendre « le monde libre »… Au fait, contre qui maintenant ?

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP