La Seyne sur Mer

Accueil > Regards sur le monde contemporain > Italie > Italie, que le PD ne se fasse pas d’illusions

Italie, que le PD ne se fasse pas d’illusions

mercredi 29 janvier 2020, par René Merle

Fragilité d’une victoire symbolique



« Émilie Romagne, péril écarté. Mais que le PD ne se fasse pas d’illusions.
Malgré la victoire de Bonaccini, la Lega et le centre droit restent forts, et pas seulement en Calabre. Le Parti démocrate ne doit pas surévaluer le résultat du vote, en s’imaginant avoir reconquis pour toujours ces citoyens critiques que la situation a contraints à voter pour lui. Et maintenant le soi-disant Bon Gouvernement doit être soumis à vérification, à commencer par la loi d’urbanisme et le régionalisme différencié. »

Oui, et quand on connaît l’atonie de ce PD champion des reniements, et quand on voit l’effondrement électoral de son allié gouvernemental, le Mouvement Cinq Étoiles, on peut penser que Salvini et ses alliés de droite ont encore de belles espérances…

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP