La Seyne sur Mer

Accueil > France contemporaine > Pouvoir présidentiel - Constitution - Citoyenneté > Élections communales : de la difficulté de s’y retrouver

Élections communales : de la difficulté de s’y retrouver

samedi 15 février 2020, par René Merle

Je ne dirai pas qu’"avant c’était mieux", mais seulement qu’avant, au moins c’était clair et net.
J’avais 11 ans en 1947 quand j’ai appris ce qu’était une élection municipale, et pour cause, mon père était tête de liste PCF.
C’est à cette occasion, dans le cadre strictement local d’une ville de 25000 habitants, que j’ai compris quels étaient les grands courants qui se partageaient la vie politique française.
Quatre listes étaient en présence, l’une présentée par le parti communiste (victorieuse), une présentée par le parti socialiste, une présentée par le Mouvement républicain populaire (MRP centre droit démocrate chrétien), une présentée par le Rassemblement du Peuple Français (RPF, gaulliste).
J’ai compris par la suite qu’un parti pouvait obtenir des résultats différents aux municipales et aux législatives, dans la même localité : le maire et son équipe, s’ils administraient bien, recevaient une plus aux municipales. Mais enfin, les choses étaient claires. l’élection municipale, dans toute sa dimension de proximité, était aussi une élection éminemment politique.

Aujourd’hui, foin de ces simplifications hors temps et hors jeu.

Supposons que la ville s’appelle Utopia. Comment un nouvel arrivant, peu au fait des pratiques politiques locales, se retrouvera-t-il devant ce que les plus fatigués des candidats arrivent à sortir comme intitulés de listes :

Utopia en commun
En avant pour Utopia
Utopia novre ville
Ensemble pour Utopia
Collectif citoyen pour Utopia
Utopia ma Ville
Nous Utopia
Utopia Avenir
Tellement Utopia !
Envie d’Utopia
Utopia autrement,

J’en passe et des meilleures [1].
Dans cet embrouillamini, chacun reconnaîtra les siens, s’il en a. Mais il faut être perspicace.
Par exemple, dans la localité où je vite, « Le renouveau pour… Utopia », c’est tout bonnement la liste du Rassemblement national.

Notes

[1D’autres espoirs sont permis, puisque le dépôt des listes sera clos le 27 février

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP