La Seyne sur Mer

Accueil > France contemporaine > France contemporaine politique > Après le 49.3...

Après le 49.3...

dimanche 1er mars 2020, par René Merle

Eh bien voilà, ils viennent de montrer leur cynisme et leur bassesse en espérant que l’émotion autour du virus bloquera toute protestation. Et en plus en début de week-end, ce qui n’est pas favorable à une réaction populaire à chaud. Que dire ? Que faire ?
Ça me fait penser à une piqûre de tique qui m’avait collé la maladie de Lyme, quand le médecin m’avait dit : avec les tiques, il faut extirper le dard jusqu’à son bout, quitte à brûler ou inciser. Le mouvement populaire aura-t-il la force d’être aussi chirurgical ?
Mais attention, je vois monsieur Badinter qui me surveille du coin de son œil humaniste, et qui murmure : propos intolérables, démocratie démocratie... et vive le 49.3.
Oui, démocratie parlons-en.
Le député de la majorité Nicolas Turquois avait déjà lancé à l’opposition ce cri du cœur : « la République c’est nous et vous, vous n’êtes rien », quitte à s’excuser du bout des lèvres ensuite devant le tollé. Mais l’inconscient de cette faune macronienne, (née de l’auto satisfaction petite bourgeoise et de l’opportunisme politique) s’était révélé au grand jour.
Nombreux sont parmi mes relations et mes amis (« de gauche » comme on dit), ceux qui n’ont voté Macron au second tour que pour faire barrage au FN. Les voici doublement abusés : d’avoir choisi un homme qui n’a aucunement tenu compte de leur sensibilité politique, et de voir cet homme renvoyer à son néant l’opposition qu’ils soutiennent désormais.
Comme dit le vieux proverbe, « qui crache en l’air, cela lui retombe dessus »... Incontestablement, le pouvoir est entré dans une phase où le fossé entre lui et la majorité de l’opinion est devenu un abîme, et incontestablement son autoritarisme manifesté hier lui retombera dessus.
Mais à qui profitera ce qu’il faut bien appeler une haine pour le moment plutôt silencieuse [1] ?
Triomphe du RN gonflé par une partie de la droite ? Reconstitution d’un pôle social-libéral hollandien pour écarter le danger et nous manger à la même sauce macronienne ? Il serait urgent que l’opposition de gauche et d’extrême gauche annonce clairement la couleur de ce qu’elle veut et de ce qu’elle peut.

Notes

[1On peut lire à ce propos cet excellent article de Marianne.

4 Messages

  • Après le 49.3... Le 1er mars à 04:58, par Anne L’hoste

    Il était évident qu’il fallait faire la révolution, tout bloquer tous ensemble, celle-là même dont vous ne voulez pas, et que vous censurez au nom d’une mollesse républicaine. Les gens souffrent, à quand la fin des congrès, des palabres ? A quand des actes signant la vraie révolte ? A quoi bon être étonné et l’écrire ensuite ? Le 49-3 était prévisible depuis le tout début et même avant dans les secrets élyséens et les accords avec les grands patrons de l’industrie. Diviser pour mieux régner, un principe de base dont abuse tout tyran. Les tyrannies sont faites pour être renversées par la base. Les pyramides empêchent la révolte, confortent la bourgeoisie. Mais bien évidemment les mots ronflent, qu’importe s’ils nous endorment puisqu’ils passent pour jolis, douceureux. Sottise et compromis, c’est tout ce qu’ils écrivent pourtant. Et ils reconduisent le monde à l’identique, avec nos frères qui crèvent, les travailleurs qui sont usés, rincés jusqu’à la moëlle. Mais bon apparemment cela ne dérange pas plus que cela le monde des beaux parleurs et des charlataneries dont s’occupent vos articles.

    Répondre à ce message

  • Après le 49.3... Le 1er mars à 12:04, par jean yves salmeron

    Oui révolution il doit y avoir.
    Mais pas forcément à l’endroit où on l’attends.
    Peut être chez ceux , qui en petit nombre , détiennent presque tout.
    S’ils font un effort, tout est réglé.
    C’est frappant comment on aura réussi à culpabiliser ceux qui n’ont rien, aussi bien en leur disant qu’ils se sont gavés pendant des décennies, et qu’ils ne se révoltent pas.
    Sur ce dernier point, faut tâter des manifestations depuis des mois, pour avoir la sensation que "ça branle dans le manche"...
    A suivre...

    Répondre à ce message

  • Après le 49.3... Le 1er mars à 16:33, par DUBOIS Jean Michel

    Après le 49.3 ?
    Excusez, mais l’écœurement m’amène à la plaisanterie bête et facile.
    La prochaine étape c’est le 49.4.
    Une loi qui empêche toute loi, sauf celle du plus fort, du plus friqué, du plus cynique, du plus derrière les CRS, etc.
    Et nous avons encore de la chance. Dans les dictatures il n’y a pas de 49.3.

    Merci M Merle

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP