La Seyne sur Mer

Accueil > Regards sur le monde contemporain > Espagne > Españolito que vienes... Histoire d’Espagne

Españolito que vienes... Histoire d’Espagne

samedi 14 mars 2020, par René Merle

Ya hay un español que quiere
Vívír y a vívír empíeza,
Entre una España que muere
Y otra España que bosteza.

Españolito que vienes
Al mundo, te guarde Dios.
Una de las dos Españas
Ha de helarte el corazón.

Antonio Machado [1875-1939]

(Il y a un espagnol qui veut vivre et qui commence à vivre entre une Espagne qui meurt et une autre Espagne qui baille (qui entrouvre la bouche, qui naît).
Petit Espagnol qui vient au monde, que Dieu te garde. Une des deux Espagne te glacera le cœur.)

1931, départ du Roi et la République hésitante
Puis l’écrasement du soulèvement des Asturies par le général de la République, un certain Franco
Puis la victoire du Front populaire et la rébellion franquiste, bénie par l’1Eglise
Puis le terrible affrontement des deux Espagne, et la victoire de la Noire, bien aidée par Hitler et Mussolini.
Puis des années de répression de masse, d’éteignoir, d’endoctrinement, de baillons et de souffrances...
Puis les guerrilleros vaincu de 1945
Puis l’ami étatsunien, la salvation "atlantique" et les bases US...
Puis le "miracle économique" et le début du tourisme de masse...
Puis les Commission ouvrières, les grèves de 1962-1963, le leader du PCE clandestin, Julián Grimau défénestré et fusillé...
Puis Franco la Muerte de Léo Ferré...
Puis le passage en douce dans la "modernité" européenne... Autres temps, autres mœurs...
Puis la mort lente du Caudillo*, l’avènement tranquille de la transition amnésique...
Puis les défoulements de la Movida...
Puis l’apologie de l’individualisme et la fin proclamée des idéologies...
Puis la lucidité de Montalbán, le tourbillon d’Almodóvar...
Puis l’alternance institutionnelle impuissante (sociaux libéraux, et conservateurs mal lavés de leur franquisme)
Puis les vagues migratoires latinos et maghrébines...
Puis les Huertas à l’insecticide...
Puis les Anglais en masse dans leurs ghettos à bière...
Puis les lamentables espérances de la bulle immobilière et le massacre environnemental...
Puis les exigences bruxelloises d’austérité...
Puis une jeunesse rongée par le chômage...
Puis les Indignés...
et puis, par des voies nouvelles, de nouvelles résistances, et le retour de la bête immonde...
De la montée du néo franquisme VOX, du général Queipo de Llano et du général de Gaulle

Españolito que vienes
Al mundo, te guarde Dios...

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP