La Seyne sur Mer

Accueil > Regards sur le monde contemporain > Polynésie > Rapanui et le confinement

Rapanui et le confinement

mardi 19 mai 2020, par René Merle


J’ai souvent traité de Rapa Nui sur ce site, de son histoire, de son identité, de ses problèmes.
Rapa Nui
J’y étais allé en l’an 2000 et n’y suis plus retourné.
Mais j’ai toujours suivi son actualité par la presse chilienne, puisque cette pointe extrême de la Polynésie relève du Chili.
Comme je suis depuis peu sur Facebook [1], j’ai reçu en abondance des infos directes et personnelles de la modernité de Rapa Nui, avec tout ce qu’elle comporte de « récupération d’identité », comme on dit, et de touristification massive de cette récupération. Bref, loin des mythes, des songes et des fantasmes, des îliens fort divers dans leurs goûts, leurs activités, leurs engagements, des hommes et des femmes qui vivent au présent, et qu’Internet relie au reste du monde le plus normalement et le plus prosaïquement possible.
Bref, comme dans tous les messages que je reçois de divers pays de notre monde d’alphabet latin, le seul que je déchiffre facilement, les messages de Rapa Nui sont ceux de l’humaine nature et de notre présent, que chacun vit à sa façon, hédoniste ou combative...
Et dans la période difficile que nous vivons, je retrouve la même question du confinement, pour une population de quelques milliers d’âmes, déjà confinée par l"isolement géographique, mais ouverte à tous les courants du monde par les médias modernes...

Notes

[1Je m’y étais résolu au moment de la réforme des retraites, car Facebook me permettait de recevoir illico les infos sur les différentes initiatives et manifestations

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP