La Seyne sur Mer

Accueil > Regards sur le monde contemporain > Royaume Uni > Brexit (film)... et nous

Brexit (film)... et nous

samedi 11 avril 2020, par René Merle

Je viens de voir (avec toujours du retard à l’allumage) le très discuté et discutable, mais passionnant téléfilm Brexit (2018), de James Graham, qui nous montre comment, après avoir mis à l’écart de la campagne les politiciens conservateurs pro-Brexit, jugés trop traditionnels et ringards, le publiciste anti-européen Cummings, cygne noir de la droite britannique, va littéralement « hacker » la campagne pro-Brexit en recueillant puis manipulant les datas. On connaît les résultats.

Cette entreprise ne sera en rien une surprise pour qui s’intéresse à la vie politique, mais il est toujours bon de le rappeler.
Aujourd’hui, la bataille de l’opinion se joue sur le vote des indécis et des abstentionnistes, et, pour les convaincre il est nécessaire, à travers les enquêtes statistiques et les traitements par algorithmes, de renvoyer à ces électeurs ce que des sondages plus qu’orientés présentent comme LEUR vérité.
À l’évidence, la démocratie n’en sort pas grandie…
En ces temps où les monades que nous sommes devenues, sans contact avec les autres sinon par le smartphone et par internet, les réseaux sociaux apparaissaient comme un instrument de libération de la parole, et, partant, comme un substitut au bon vieux militantisme d’antan, militantisme de terrain, de quartier, d’atelier, de proximité. La prolifération spontanée des Gilets Jaunes en a été bon exemple.
Mais, comme toujours, dont les puissances d’argent ont vite compris quel profit elles pouvaient tirer de l’arme qui les menaçait, et la transformer en une terrible machine de guerre pour asseoir leur domination…

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP