La Seyne sur Mer

Accueil > France contemporaine > Pouvoir présidentiel - Constitution - Citoyenneté > Relire la Constitution ? Le bateau ivre...

Relire la Constitution ? Le bateau ivre...

mercredi 6 mai 2020, par René Merle

Je ne suis en rien juriste constitutionnaliste, mais j’ai éprouvé ces jours-ci le désir de relire notre Constitution, saine lecture :

Constitution française

Sans être formaliste, il me semble que notre Président prend avec elle toutes ses libertés : le gouvernement n’est plus celui qui… gouverne, mais celui qui exécute sans la moindre autonomie la volonté présidentielle, quelque peu caractérielle. Confinement levé, maintenu, national, non régional, écoles ouvertes partout, mais pas partout, masque inutile, mais non très utile (notre Président porte désormais un coquet masque noir à l’emblème tricolore)…
Certes, me direz-vous, rien de nouveau sous le soleil depuis 1958, tous les présidents se sont ainsi comportés en monarques absolus. Mais ils y mettaient quelque peu les formes, encore que le Président Sarkozy (vous savez bien,
Cirac avait déjà adressé au pauvre Fillon la même injonction que lui avait auparavant adressée Chirac : « je décide, il exécute ».
Mais là, nous sommes dans un flou que dénonce même la sage Figaro, qui titre : « La cacophonie au sommet de l’État brouille le message sur le déconfinement. Le président s’exprime à tout-va, quitte à empiéter sur le domaine du gouvernement ».
Le Président décide, par exemple d’une date, et laisse le gouvernement, le petit doigt sur la couture du pantalon, se fort mal dépatouiller ensuite,. Pas étonnant dans ces conditions que l’opinion ait la sensation d’un bateau quelque peu ivre, et ne croie plus guère aux affirmations officielles.
Du coup, j’ai relu le bien intéressant article de Natacha Polony « Confinés, déconfinés, surveillés », déjà vieux de cinq jours :
Polony

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP