La Seyne sur Mer

Accueil > Identités, régionalismes, nationalisme > De la prudence dans l’expression, et de notre Président

De la prudence dans l’expression, et de notre Président

dimanche 6 septembre 2020, par René Merle

Vous vous demandez peut-être pourquoi je fais une fixation sur notre Président.
Mais tout simplement parce qu’il est blanc…
En effet, le climat actuel de "politiquement correct" m’incite à la prudence :
N’étant pas Noir, je ne saurais parler des Noirs et du racisme.
N’étant pas Musulman, je ne saurais parler de l’Islam.
N’étant pas Juif, je ne saurais parler d’Israël et du Sionisme.
N’étant pas une Femme, je ne saurais parler du Féminisme.
N’étant pas, etc. etc…
Mais comme je suis blanc (d’autant plus que la dermato m’interdit d’aller au soleil) je peux parler des Blancs (mais pas des femmes blanches).
C’est pourquoi je parle de notre président, avec le sentiment que depuis 2017, au risque de lasser le lecteur, je dis toujours les mêmes choses…

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP