La Seyne sur Mer

Accueil > France contemporaine > Faits de société > L’hommage à Samuel Paty

L’hommage à Samuel Paty

lundi 2 novembre 2020, par René Merle

Pour avoir été longtemps professeur d’histoire comme lui, j’ai ressenti encore plus cruellement l’ignoble assassinat de notre collègue Samuel Paty.
J’aurais aimé aujourd’hui être encore devant une classe, avec une classe, dans une classe, pour honorer sa mémoire, poursuivre son travail, et éveiller encore plus chez de très jeunes gens l’attachement aux principes fondamentaux de la République.
Dois-je dire mon malaise après les séquences que la télévision nous a prodiguées depuis Conflans ?
Lire un message de distribution des prix (fut-il remarquable) devant des élèves au garde à vous ne m’est pas apparu vraiment de circonstance.
Et je ne dirai rien du bref questionnement par le Premier Ministre d’élèves du Primaire, sans doute interloqués et impressionnés par cette brochette d’officiels en costume face à eux.
Quiconque a pu « faire classe », quiconque a pu tenter d’enseigner, sait que cette parole convenue et descendante n’est pas la meilleure quand il s’agit de s’adresser à de jeunes esprits.
Mais nous vivons dans le monde de la récupération et de l’apparence… Et je pense aux collègues qui, après cette séquence lourdement officielle, se retrouveront dans les difficultés et les joies du quotidien pédagogique, et en particulier aux collègues d’Histoire qui auront plus particulièrement la charge de cette instruction qui n’a jamais autant mérité l’appellation de civique.

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP